publicité

Des jeunes de l'association des Frères de la Crik à la découverte du métier de gendarme

Ce 28 juillet il y avait une initiation au métier de gendarme et cela s'est passé à Rémire-Montjoly dans les installations sportives du lycée Lama-Prévot. Une dizaine de jeunes issus du quartier populaire de la Crique à Cayenne a suivi un l'entraînement d'un groupe de gendarmes réservistes. 

Les jeunes des Frères de la Crik et les réservistes de la gendarmerie © Océlia Cartesse
© Océlia Cartesse Les jeunes des Frères de la Crik et les réservistes de la gendarmerie
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
L'association des frères de la Crik continue ses actions de sensibilisation à la citoyenneté. Ce 28 juillet, l'objectif choisi était d'apporter une connaissance concrète du métier de gendarme aux jeunes du quartier populaire  du Village Chinois de Cayenne.
L'invitation avait été faite par la Gendarmerie Nationale. L'association a donc réuni, une dizaine de jeunes volontaires pour la découverte physique de cette profession qui pourrait être un possible ascenseur social pour ces Guyanais.
Chacun des frères écoute avec attention © FDC
© FDC Chacun des frères écoute avec attention

Yermina, est l'une d'entre eux :

"Je suis venue voir comment cela passe et pour voir si plus tard, je voudrai être dans la gendarmerie ou pas..."

Pour Malaury étudiante en langes, le choix est tout fait :

"Je préfère rester à l'école. La partie physique est vraiment très dure et je ne pense pas que je pourrai tenir"


Nahel Lama, le président de l'association assume la décision de participer à cette sensibilisation au métier de gendarme :

"La gendarmerie est un débouché comme un autre. Je préfère que les jeunes soient gendarmes plutôt que d'aller faire des bêtises, c'est aussi simple que cela... peut-être une autre fois, il y aura d'autres corps de métiers... dès qu'on peut trouver des débouchés pour aider les jeunes, je suis partant"


Le major réserviste Sylvain Létard rappelle qu'un mauvais départ dans la vie n'empêche pas que des portes puissent s'ouvrir.
C'est un message qui s'adresse à tous les jeunes d'un avenir professionnel quelque soit le quartier dont ils sont issus.

Le reportage de Guyane la 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play