publicité

José Makébé officiellement candidat à la législative partielle des 4 et 11 Mars prochain

José Makébé a officiellement déposé sa candidature le 6 février. Son suppléant est Jocelyn Thérese, tête de l'opposition à Mana. Entouré de son équipe, il entend bien ne pas faire de figuration à l'élection législative partielle des 4 et 11 mars de la 2ème circonscription.

José Makébé et son suppléant Jocelyn Thérèse à la sortie de la préfecture © Guyane la 1ère
© Guyane la 1ère José Makébé et son suppléant Jocelyn Thérèse à la sortie de la préfecture
  • Marie Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le

Jocelyn Thérèse suppléant de José Makébé


José Makébé a de la suite dans les idées. Le 17 décembre dernier, il annonçait sa candidature dans la 2ème circonscription à l'élection législative partielle des 4 et 11 mars prochain. C'est chose faite officiellement, en fin de matinée, ce mardi, entouré de ses partisans, il a déposé sa candidature en préfecture. José Makébé a présenté également son équipe de campagne et son suppléant Jocelyn Thérèse, tête de file de l'opposition à Mana, et président du Conseil représentatif des populations amérindiennes et bushiningué.

"Ma candidature est légitime. J'ai une vision nouvelle pour mon pays". clame t-il en sortant de la préfecture 


La législative partielle des 4 et 11 mars vise à élire le député de la 2ème circonscription. L'élection précédente a été annulée par le Conseil Constitutionnel suite à un recours déposé par Davy Rimane, l'un des leaders charismatiques du mouvement social de Mars Avril, l'un des deux finalistes du dernier scrutin.
Lénaïck Adam avait remporté cette élection de peu (50,21%), soutenu par Guyane Rassemblement, le parti de Rodolphe Alexandre, l'homme fort de la Guyane à la tête de la Collectivité Territoriale et La République En Marche, le mouvement conduit par Emmanuel Macron. José Makébé à cette époque avait apporté son soutien à Lénaïck Adam. 

Un plan pour la Guyane 


José Makébé d'origine bushiningué, est âgé de 30 ans. Il est chef d'entreprise et chargé de mission au développement économique dans une collectivité. Centriste, il a un projet politique qu'il présente volontiers :

"Nous voulons construire la Guyane en 3 axes : l'équilibre territorial afin de réduire les inégalités, le développement économique par l'aménagement du territoire et le suivi des Accords de Guyane."


Il évoque ce projet en allant à la rencontre des populations de la deuxième circonscription. Avec son équipe, il dit sillonner cet immense territoire pour offrir une politique nouvelle en allant à la conquête de 39 422 mille électeurs. 

"Nous avons rencontré 10 000 habitants depuis trois mois. Nous nous sommes rendus dans 12 communes sur 14,  que couvre la 2ème circonscription. Nous sommes prêts".


José Makébé est le deuxième candidat à avoir déclaré sa candidature. David Riché soutenu par le Parti socialiste guyanais, Maire de Roura et  Président de l'association des Maires de Guyane, est le premier à s'être déclaré le 5 février. Dernière limite pour les dépôts de candidature, vendredi prochain 9 février en préfecture. 

Le reportage de Guyane la 1ère

 

1 518 034 902

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play