Journée mondiale de l’endométriose : 5 « Endokontré » organisés pour le mois de mars en Guyane par l’association EndoAmazones

santé
L'équipe de EndoKontré
L'équipe de EndoKontré du 5 mars ©DR
Nouvelle association, mais déjà très active sur le terrain, « EndoAmazones » organise à l’occasion de la journée mondiale de l’endométriose du 7 mars, une série de 5 rencontres durant tout ce mois baptisées « Endokontré ». De quoi tout savoir sur cette maladie désormais reconnue comme affection de longue durée et pour laquelle le ministère de la santé a mis en place une stratégie de lutte depuis février 2022.

La première rencontre Endokontré s’est déroulée le 3 mars sur le thème «  Qu’est-ce que l’endométriose ? ». L e public était au rendez-vous.


La seconde va se tenir le 9 mars et sera consacrée à des témoignages au CMCAS situé chemin Hilaire à Cayenne. En tout, EndoAmazones a notamment prévu 5 échanges en direct avec le public durant tout ce mois de mars.

Programme des Endokontré du mois de mars
Programme des Endokontré du mois de mars ©EndoAmazones

L’endométriose reconnue dans un projet loi comme une affection de longue durée

C’est un combat mené de longue date qui a permis que le 13 janvier dernier, soit adoptée à l’Assemblée Nationale une proposition de loi reconnaissant l’endométriose comme une affection de longue durée. Ce qui permettra le remboursement des frais médicaux par la sécurité sociale. On estime qu’une femme sur 10 dans l’hexagone est atteinte de cette maladie. Il n’y a pas de chiffre en Guyane où peu à peu les patientes sont prises en charge.

Retrouvez ici l’article consacré à ce sujet par notre rédaction le 22 janvier dernier.