L'Union Guyanaise des Transporteurs Routiers sort de son silence

économie
Transporteurs contre pass sanitaire
©Frédéric Larzabal
Les patrons de société de transport réclament l'arrêt de l'obligation vaccinale mais aussi la fin des mesures de restriction. Ils s'inscrivent ainsi à leur tour officiellement dans ce mouvement d'opposition au pass sanitaire qui dure déjà depuis plusieurs mois en Guyane, comme ailleurs en France.

Les transporteurs sont durement touchés sur le plan économique. A cause de la crise sanitaire et des mesures de freinage trop strictes imposées par les autorités, les chantiers se raréfient d'après eux.  
Ils ont donc tenu à dénoncer cette situation ce vendredi 10 septembre dans un hôtel de Cayenne. A leurs côtés: des chefs d’entreprises, le syndicat des restaurateurs, celui des infirmiers libéraux (URPS Infirmiers Guyane), l’UTG ainsi que des membres de la Caravane de la Liberté. 

Transporteurs contre pass sanitaire
©Frédéric Larzabal

Déterminés à se faire entendre, ils en appellent à « un réveil de la population » et souhaitent que le préfet Thierry Queffelec ravise ses positions.
Le président de l’Union Guyanaise des Transporteurs Routiers (UGTR) Daniel Mangal annonce même que la profession est prête à « prendre ses responsabilités » si les choses n’évoluent pas.

Il l’a dit au micro la 1ère d’Yves Robin et Frédéric Larzabal.

Daniel Mangal, président de l'UGTR

 

Transporteurs contre pass sanitaire
©Frédéric Larzabal