L'usine de transformation "Yana Wassaï" a ouvert ses portes à Montsinéry-Tonnégrande

industrie
Le nouveau fleuron de l'industrie guyanaise "Yana Wassaï", après 8 ans d'attente a été officiellement inauguré. L'usine de transformation du wassaï et autres fruits de la biodiversité amazonienne va démarrer sa production dès le 1er octobre.

Après 8 ans d’attente, l’usine « Yana Wassaï » est une réalité. Inaugurée hier (jeudi) matin au lieu-dit Quesnel-Ouest sur le territoire de Montsinéry-Tonnegrande, l’entreprise de transformation agroalimentaire  va débuter sa production le mois prochain.
Parmi les produits de transformation, un fruit phare, la fameuse graine du palmier wassaï mais également celle du palmier awara et la cabosse du cupuaçu autre fruit emblématique de la région amazonienne. A partir de ces fruits, de nombreux produits dérivés seront fabriqués des jus évidemment à partir des pulpes mais également la poudre de wassaï et de cupuaçu.

Outre les produits alimentaires et cosmétiques labellisés bio et commerce équitable, une chaudière bio masse de 2,8 millions d'euros a été construite et utilisera 10% des résidus.
L'usine "Yana Wassaï" va répondre à de nombreuses attentes locales du secteur industriel.
Le PDG de l'entreprise, Dave Drelin qui concrétise enfin son projet qui a coûté près 8 millions d'euros, emploie pour l’instant 7 salariés mais envisage dans les 3 ans à venir d'en avoir 40 avec des profils variés.