La cargaison - destinée aux sites d’orpaillage illégaux - était enterrée : 12 tonnes de marchandises saisies lors d'une opération des Forces de l'ordre à Saut-Sabbat

faits divers
Un camp d'orpaillage illégal
©PAG
Douze tonnes de marchandises réservées à l’orpaillage clandestin saisies à Saut-Sabbat. La cargaison était conservée dans des caches souterraines. Une opération des services des douanes, de la Gendarmerie, et des Forces armées.

Douze tonnes de marchandises réservées à l’orpaillage clandestin saisies à Saut-Sabbat. La cargaison était conservée dans des caches souterraines. Une opération des services des douanes, de la gendarmerie, et des forces armées.

34 000 tonnes de marchandises

Ce sont 12 tonnes de marchandises importées illégalement du Surinam en contrebande qui ont été saisies à Saut-Sabbat sur la commune de Mana : – 7 700 L de carburant – 2,5 tonnes de produits alimentaires – 11 kg de cigarettes – 1.5 tonnes de marchandises diverses (corps de pompe, motopompe, moteur, 120 mètres de tuyaux rigide, un tapis de levée, une lance incendie…) pour une valeur estimée de 34 000 €.

Une profondeur de 1,5 mètres

Les marchandises ont été extraites de quatre caches souterraines. Les forces de l’ordre ont fouillé la zone et les alentours. Leur extraction a nécessité précise le communiqué de la préfecture « de creuser jusqu’à une profondeur d’1,5 mètres, impliquant le déplacement de plusieurs mètres cubes de sable. Il s’agit de la troisième saisie la plus importante en volume, réalisée par les douanes de Guyane, en matière de marchandises destinées aux sites d’orpaillage illégaux. »