La première Ariane 5 de l'année doit décoller ce vendredi soir

sciences
Décollage de la fusée Ariane 5
Décollage de la fusée Ariane 5 - archive ©Arianespace
Deuxième lancement de l'année seulement au Centre Spatial Guyanais en cette toute fin du mois de juillet. Le plus gros des lanceurs de la gamme Arianespace doit placer sur orbite deux satellites de télécommunications ce vendredi soir.

Après des années en demi-teinte avant-même la crise sanitaire, l'activité spatiale est toujours au ralenti au CSG. Ce vendredi se déroulera la deuxième mission de l'année seulement après le succès tant espéré (après l'échec de 2019) le 28 avril d'un vol Vega.

Révolutionner le marché des télécoms

Ariane 5 embarque deux satellites de télécommunications. Star One D2, pour le compte de Star One SA, améliorera l’accès à des services de haute qualité au Brésil pour les entreprises et les organismes gouvernementaux.

Le satellite Européen Eutelsat Quantum a lui l'ambition de révolutionner le marché des télécoms grâce à une antenne active qui lui permettra d'être commandé au sol en temps réel, à la demande de chaque client, un opérateur privé ou public.

Pour ce lancement, Ariane 5 va bénéficier d'une large fenêtre de tir, de 18 heures à 19h30 locales, en tentant le décollage, le plus tôt possible.