La rénovation de l’ancien presbytère de l’église Saint-Laurent soutenue par la Mission Bern

patrimoine
Fondation du patrimoine_ancien presbytère Saint-Laurent-du-Maroni Guyane
L'ancien presbytère de l'église Saint-Laurent, à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane). ©Fondation du patrimoine / My Photo Agency - Ronan Liétar
L’ancien presbytère de l’église Saint-Laurent, est dans la liste des projets qui seront soutenus par la Fondation du patrimoine. Depuis cinq ans maintenant, une opération entre la Fondation du patrimoine et la Française des jeux, baptisée le loto du patrimoine, œuvre en faveur de la restauration de monuments français en péril, avec l’animateur Stéphane Bern en tête d’affiche.

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ ( Française des Jeux), contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité. La liste des projets  départementaux a été dévoilée. Parmi eux : l’ancien presbytère à Saint-Laurent-du-Maroni. Il a été construit entre 1905 et 1913.

Un bâtiment classé

L’ancien presbytère de l’église Saint-Laurent est inscrit aux monuments historiques. Alors désigné comme "case de fonctionnaire", il est bâti sur le même modèle que tous les logements officiels, et se compose de quatre caves voûtées semi-enterrées, et deux logements distribués de façon symétrique entre le rez-de-chaussée surélevé et le 1er étage.

 

Monique Elfort déléguée régionale de la Fondation du Patrimoine
Monique Elfort déléguée régionale de la Fondation du Patrimoine ©DR

Le presbytère appartient au projet de maillage 2022. Une commission nationale se réunit. Dans un premier temps, les projets emblématiques sont proposés, et ensuite les projets départementaux sont identifiés. Nous avons choisi le Presbytère de Saint-Laurent. Pour Saint-Laurent c’est un projet important. Il y a déjà des fonds de la DAC (Direction régionale des Affaires culturelles) qui sont réservés. L’opération Loto du Patrimoine aura lieu le 5, 7, 10, 12, 14 et 17 septembre 2022.  En tant que déléguée régionale, je représente les Antilles Guyane, et nous essayons d’identifier les projets éligibles. Les porteurs de projet doivent être actifs, pour être éligibles. Il faut qu’il y ait un début de plan de financement. La mission Bern va compléter. Tous les partenaires, Fondation du patrimoine, ministère de la Culture, etc… se réunissent pour faire les meilleurs choix.  Nous assurons aussi le suivi des projets.

Monique Elfort, déléguée régionale

Des travaux estimés à 1,2 million 

 

L’objectif aujourd’hui est "de redonner au presbytère son aspect et son usage historique, religieux", précise la Mission Patrimoine, puisqu’il doit comprendre des logements pour le curé et/ou les prêtres.

S’il n’y a pas de péril qui nécessite des travaux d’urgences, la couverture du bâtiment principal et la galerie qui le relie aux annexes sont à remplacer totalement, en plus de diverses remises en état.

La commune propriétaire du site a indiqué un besoin de financement de 480.000 € sur des travaux estimés à 1,2 million €.