La rentrée 2021 a été chaotique selon l’UNSA Education

éducation
UNSA Education rentrée 2021 chaotique
©Claire Marine Selles
Cela fait un mois que l’école a repris dans les écoles des communes en zone verte, à peine 15 jours pour celles situées en zone orange et déjà certaines classes doivent refermer. Ajouté à cela des problèmes d’affectation pour beaucoup d’élèves, selon l’UNSA Education, la rentrée a été chaotique

Ils n’ont pas encore bien entamé leur année, que déjà, certains élèves de Guyane sont contraints de rester à la maison. Décision prise par le préfet jeudi 29 septembre à l’issue de la Cellule Interministérielle de Crise.
Elle concerne les élèves de 6ème, 5ème, 4ème et 2nde dans les communes situées en zone orange. En cause, l’épidémie qui sévit avec vigueur en ce moment.
La mesure pendra effet le 4 octobre et s’achèvera le 14 octobre.

Cette nouvelle est tombée comme un couperet alors que la rentrée s’était déjà déroulée de façon « chaotique » selon un premier bilan dressé par l’UNSA Guyane ce vendredi 30 septembre.

UNSA Education rentrée 2021 chaotique
Pascal Briquet ©Claire Marine Selles

"Nos pires craintes sont entrain de se réaliser, nous avons fait un bond de dix ans en arrière", Pascal Briquet, secrétaire régional de l’UNSA Education Guyane


Les représentants syndicaux font remonter d'autres problématiques telles que le manque de logement pour les équipes enseignantes situées dans les communes isolées.
L’UNSA Education affirme que des professeurs sont parfois contraints de dormir à plusieurs dans une salle de classe, dans des écoles sans eau ni électricité.
Impossible dans ces conditions d’appliquer le protocole sanitaire. 

Retards constatés dans le versement des salaires des enseignants


Une précarité accentuée par le fait que les salaires ne sont pas versés en temps et en heure. Les paies étant gérées depuis la Martinique, il n’y aurait aucun interlocuteur sur le territoire qui puisse résoudre la situation. 
 

UNSA Education rentrée 2021 chaotique
©Claire Marine Selles

Ce qui cristallise les tensions par ailleurs, c’est « l’opacité » de l’académie au sujet des élèves non-scolarisés. UNSA Education dénonce une impossibilité à se faire entendre.

"Le dialogue social est rompu entre l'académie, le ministère et nous", Pascal Briquet - Secrétaire régional UNSA Education


L’UNSA Guyane souhaite obtenir les dates des prochaines rencontres entre les syndicats et l’académie.
Elles permettront peut-être de retrouver le chemin du dialogue.