Le carburant, une contrainte qui devient exorbitante pour les ménages et les entreprises en Guyane

consommation
Carburant un liquide aussi précieux que l'eau ou l'électricité
©CL
Les prix du carburant flambent dans le monde entier. En Guyane où le litre d'essence sans plomb coûte 1,79€, soit le tarif le plus élevé de tout l'Outre-mer, se pose depuis longtemps la problématique de faire face à cette dépense en constante augmentation depuis des années.

100 à 150 euros de buget essence par mois pour des personnes qui roulent peu en voiture. Un chiffre qui est multiplié par 2 voire 3 ou plus encore pour des usagers qui font des trajets quotidiens de plus de 50 km avec des gros véhicules, type SUV consommateurs, au final, de beaucoup de carburant. Il en est de même sur le fleuve pour les déplacements en pirogue.
En bref l'essence en Guyane est aussi essentielle que l'eau ou l'électricité. Qu'il s'agisse de déplacements privés, d'activités professionnelles, les alternatives n'existent pas vraiment, il faut faut pouvoir disposer du précieux carburant.
Les usagers vivent donc au rythme des arrêtés préfectoraux qui fixent chaque mois le prix du litre d'essence sans plomb et du gazole. Le même dans toutes les stations contrairement à l'hexagone où le principe de la concurrence joue. Le consommateur peut se ravitailler là où c'est moins cher. Actuellement,en Guyane, pour ce mois d'octobre, le litre est fixé à 1,79€ pour le sans plomb et 1,53€ pour le gazole, le tarif le plus élevé de tout l'Outre-mer.


Un phénomène d'ampleur mondiale

Il faut se rappeler qu'en décembre 2008, les Guyanais avaient entamé un vaste mouvement de protestation qui avait bloqué le pays durant des jours alors que le litre d'essence coûtait 1,75€. La presse nationale s'en était fait l'écho et en janvier 2009, les Antilles entamaient également leur combat contre la vie chère.
Un coût rabaissé, après négociation à 1,50€.
Mais depuis 12 ans, les variations ont continué avec un net retour à la hausse depuis 2020 en Guyane et sur le territoire hexagonal. Cette flambée des prix qui pèse sur les budgets, selon les prévisions nationales et mondiale, ne serait pas prête de cesser. A tel point que sur le territoire hexagonal le gouvernement réfléchit à l'octroi d'une aide aux ménages sous la forme d'un chèque ou à baisser ses taxes.

A se demander, si cette solution, n'aurait pas pu être, depuis toutes ces années, adoptée pour la Guyane.

Composition du prix des carburants du mois d’octobre 2021 en Guyane - infographie de la raffinerie Sara

Infographie de la Sara sur la répartition des taxes sur le carburant