Le "Côlon Tour" à Roura ce samedi : une opération de dépistage contre le cancer colorectal dans le cadre de "Mars bleu"

santé
Colon gonflable
Un colon gonflable et "visitable" pour sensibiliser aux risques du cancer colorectal...
Voyager à l'intérieur d'un côlon géant, c’est possible. Le "Côlon Tour" se déplace à Roura ce samedi, dans le cadre de « Mars bleu », une opération lancée par la Ligue contre le cancer. Objectif : sensibiliser à la nécessité de se faire dépister contre le cancer colorectal. Ce samedi, le "Côlon Tour" s’arrête à Roura.

 Une matinée à Roura pour comprendre le cancer colorectal dans le cadre de "Mars bleu", un mois lancé par la Ligue contre le cancer pour sensibiliser à la nécessité de se faire dépister contre le cancer colorectal. Un mois de prévention pour comprendre la deuxième cause de mortalité par cancer et le troisième cancer le plus fréquent.

Pour interpeller chacun, le "Côlon Tour" sera disponible. Il s’agit d’un côlon géant, une structure gonflable de plusieurs mètres et de 120 kilos qui simule l'intérieur d'un côlon humain. Le visiteur pourra y entrer accompagné par des soignants, dans le but de comprendre comment évoluent les différentes lésions de cette maladie.

Le cancer du côlon est l'un des cancers les plus fréquents, responsable d'une mortalité élevée, il est aussi paradoxalement un des cancers pour lesquels il est possible d'agir facilement. Il peut être guéri dans 9 cas sur 10 lorsqu'il est diagnostiqué tôt.

En Guyane, il existe 500 cas par an de cancer du côlon. Il y a des moyens de réduire ces chiffres si on se fait dépister tôt. A la Ligue, notre rôle est de faire de la prévention et d’inciter à se faire dépister. Les chiffres sont clairs un cancer colorectal dépisté a 9 chances sur 10 d’être guéri. C’est un cancer qui concerne les hommes et les femmes. Nous sillonnons les communes de Guyane. Nous serons à Roura avec le Côlon Tour ce samedi. C’est un prototype qui reprend une section du colon, et le visiteur chemine à l’intérieur. Le dépistage n’est pas douloureux, c’est gênant mais pas douloureux. Il y aura des stands, des animations, des centres de dépistage. Nous voulons que cela soit ludique.

Philippe Kong Comité départemental de la Ligue contre le cancer

Se faire dépister régulièrement

La Ligue contre la cancer à Maripasoula
Le colon géant pour expliquer le cancer du colon ©Sébastien Laporte

Seul le dépistage du cancer du côlon permet d'identifier la maladie à un stade très précoce de son développement. Pour les personnes ne présentant pas de risque particulier, après 50 ans, un dépistage doit être pratiqué tous les 2 ans.

Chaque année, le cancer colorectal est responsable de 17 000 décès en France. D’où « Mars bleu » et l’importance de se faire dépister. Le "Côlon Tour" s’arrête à Roura ce samedi 12 mars, de 8h à 14h au Hall sportif…De nombreuses animations sont prévues.