Le leader de Péyi Guyane, Gabriel Serville peu troublé par la démission de Mylène Mathieu jugée un épiphénomène

élections 2021
Député Gabriel Serville
Gabriel Serville ©Guyane la 1ère

A la veille de la présentation de sa liste, Gabriel Serville a reçu un véritable coup de massue sur la tête : la démission de Mylène Mathieu, ex figure emblématique du Mouvement Péyi Guyane. Après le fiasco avec l’Union de la gauche, il a décidé d’aller à la bataille des territoriales de son côté.

Ceux qui s'opposaient à moi dans la coalition de gauche pour les élections territoriales, je les ai tous battus soit aux municipales soit aux législatives résume Gabriel Serville.
Il n'a pas quitté ce front mais plutôt subi une éviction déguisée martèle t-il. Il soutient que Jean-Paul Fereira n'a pas participé aux différents groupes de travail, avant de décliner vouloir conduire la liste dans un premier temps. Il ne s'explique toujours pas la volte face du maire d'Awala-Yalimapo.

"Péyi Guyane" peu ébranlé par la démission de sa secrétaire générale

"Guyane Kontré pour avancer" c'est la liste qui sera présentée ce mercredi après-midi. Guyane Insoumise LFI, GénérationS, Mouvement Jeunesse Réussir et Mouvement Péyi Guyane constituent cette entente, avec cette volonté clairement affichée : remporter les scrutins du 20 et 27 juin.
La démission de Mylène Mathieu de Péyi Guyane, est presqu'un  épiphénomène pour lui. Pas plus de commentaires sinon qu'il rappelle que dès son adhésion à Péyi Guyane en 2018, elle a exprimé son désir de conduire la liste pour les territoriales en 2021.