guyane
info locale

Le lycée 4 de Saint Laurent du Maroni n’est pas enterré

Depuis plusieurs années, le terrain choisi par la mairie et la Région, puis la CTG, est squatté. Les autorités ont donc choisi un autre site, qui reste pour l’instant secret. L’annonce a été faite hier par Léon Bertrand, le maire de Saint Laurent. Sur le terrain squatté, une décision de justice d’expulsion attend d’être appliquée. 
Publicité