Le passe sanitaire rendu obligatoire pour effectuer un stage de professionalisation

éducation
Thierry Queffelec, préfet de la Guyane
Thierry Queffelec à la sortie de la CIC ©Guyane la 1ère
Être vacciné pour effectuer un stage de professionnalisation, que ce soit pour les filières générales ou professionnelles du second degré, c'est l'idée lancée par le recteur à la dernière CIC. Une cellule interministérielle de crise qui a eu lieu jeudi 18 novembre 2021 à la préfecture de Guyane.

C'est une décision qui pose beaucoup d'interrogations. Lors de la dernière réunion de cellule de crise, à la prefecture de Guyane, le recteur d'académie aurait expliqué la nécessité de la vaccination afin d'obtenir une convention de stage, dans le cadre de formations professionnelles dans le second degré. 

Il s'agit d'un enjeu sécuritaire pour Alain Ayong Le Kama soutenu par le préfet de région. La première étape est donc, pour Thierry Queffelec, d'informer afin d'éviter le décrochage scolaire : 

Des milliers d'enfants ont besoin de la vaccination. Il est important que les associations de parents d'élèves, les parents eux-mêmes comprennent l'importance d'être vacciné pour effectuer un stage de professionnalisation.

Thierry Queffelec, préfet de Guyane

 

Des milliers d'enfants ont besoin d'être vaccinés

 

Comment sera mise en place cette nouvelle mesure dans la semaine à venir ? la question reste en suspend. Pour autant, cette décision du recteur d'académie risque de faire, une nouvelle fois, grincer des dents une population déjà sous tension.