Le recours déposé par la présidente des sociétés Amazone Air service et Fly Guyane rejeté : la liaison aérienne Camopi-Cayenne est prévue début avril

transports
avion air guyane
L'avion de Air Guyane sur la piste de Saül ©Jocelyne Helgoualch

Le tribunal administratif a définitivement validé la délégation de service public accordé à Air Guyane par la CTG pour la liaison Cayenne/Camopi. Le recours déposé par la présidente des sociétés Amazone Air service et Fly Guyane a été rejeté. Le juge a estimé que le recours a été déposé trop tard. 

Le tribunal administratif a définitivement validé la délégation de service public accordée à Air Guyane par la collectivité territoriale pour la liaison entre Cayenne et Camopi. Le recours déposé par la présidente des sociétés Amazone Air service et Fly Guyane a été rejeté. Dans ses conclusions, le juge a estimé que le recours a été déposé trop tard : plus d'un mois après l'attribution. Ce qui permet à la compagnie locale d’avoir de nouvelles perspectives et notamment d’assurer la desserte de Camopi.

Une liaison très attendue

Le début de la liaison Camopi/Cayenne/Cayenne/Camopi était prévu le 1er février. Les 1800  Camopiens attendaient avec joie cette desserte. Les équipes avaient déjà procédé à la vérification de la piste et des infrastructures, dont les locaux construits par la CTG. La gestion de l’accueil du public, du fret, la mise à disposition d'un sapeur-pompier, avaient été organisés en amont. Or, contre toute attente, la compagnie Air CM Global demandait l’annulation de l’attribution de cette délégation de service public. Le référé étant suspensif, la desserte a été suspendue jusqu’au jugement. 

C’est un soulagement de savoir enfin que nous avons un cap. Nous n'avions pas de cap depuis 5 ans. Nous ne crions pas victoire, c'est la reconnaissance du travail effectué. 

Christian Marchand PDG Air Guyane 

 

Trois vols par semaine

Air Guyane reprend ses vols commerciaux
Air Guyane reprend ses vols commerciaux ©Sébastien Laporte

L’épilogue de longues années de procédures permettant de désenclaver cette commune. Trois vols étaient annoncés par semaine. Une procédure au tribunal administratif a bloqué l’inauguration de cette nouvelle ligne régulière, attendue depuis plusieurs décennies. Conséquence d’un recours déposé par une compagnie qui n’a pas obtenu le marché des lignes intérieures. Un feuilleton qui dure depuis cinq ans.

C’est incongru moi je veux bien que toute compagnie s’installe en Guyane, mais pas à n’importe quel prix. Quand on a pas les certifications, les avions pour répondre à cet appel d'offre surtout quand on demande de licencier des agents d'Air Guyane. Aujourd'hui, la justce a donné sa décision. Dans notre DSP il est prévu qu'on augmente le capital afin qu' Air Guyane devient une compagnie locale. Cette compagnie n’a fait que nous retarder.

Rodolphe Alexandre, président de la collectivité territoriale de Guyane

Un Led 410 de 17 sièges va desservir Campoi le lundi le vendredi et le dimanche. Le vol inaugural est attendu début avril prochain.

Desserte Camopi/Cayenne un reportage de Patrick Clarke