Législatives : Harry Hodebourg, candidat sur la 2ème circonscription des Français de l’étranger

élections
Harry Hodebourg
©Thierry Merlin
Délégué régional du parti Cap 21, le militant écologiste Harry Hodebourg souhaite devenir le prochain député, non pas de la Guyane, mais des Français de l’étranger pour la zone Amériques-Caraïbes. Il estime sa candidature légitime et compte bien se battre, entre autres, pour l'environnement.

D’aucuns se souviendront de son déguisement un jour de carnaval en 2019. Il portait alors un masque à l'effigie de Rodolphe Alexandre, et avait dans les mains, un chèque en carton géant et sur lequel il y avait le logo de la compagnie Total.
L’objet portait cette mention « payer contre ce chèque 10 millions d’euros aux générations futures Guyanaises avec le droit de polluer, saccager et détruire la biodiversité marine ».
Ce déguisement lui a valu une poursuite en diffamation par l’ancien président de la Collectivité Territoriale de Guyane, mais, plus qu'un trublion, Harry Hodebourg, 48 ans se présente avant tout comme étant un militant écologiste convaincu. C'est aussi un chef d’entreprise et un auteur.

"J’ai décidé de porter ma candidature pour être un des 577 députés à l’Assemblée Nationale française"
 

Aujourd'hui, Harry Hodebourg veut obtenir le fauteuil de député des Français de l’étranger dans la 2ème circonscription. 
Au total, il y a onze circonscriptions législatives des Français établis hors de France.
Créée en 2010 après un redécoupage, la seconde englobe trente-trois pays d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des Caraïbes, ce qui représente une population d’un peu plus de 100 000 Français, ceux inscrits en tout cas, sur les registres consulaires.

Harry Hodebourg
©Thierry Merlin


C’est la première fois qu'un candidat Antillo-guyanais se présente à cette élection.

Vu la situation locale, nationale, mondiale et avec tous les défis que l’on a à relever aujourd’hui au niveau sanitaire, économique, social, environnemental, j’ai décidé de porter ma candidature pour être un des 577 députés à l’Assemblée Nationale française.


Le candidat veut ainsi plaider notamment pour une meilleure reconnaissance de l’impact des Français établis à l’étranger pour le rayonnement de la France, pour l’accessibilité au lycée français ou encore sur les questions environnementales.

J’ai choisi une circonscription qui peut paraître originale […] mais je suis tout à fait légitime parce que je suis né et j’ai passé toute ma vie dans cet espace géographique. En regardant la carte, on voit bien que la Guyane est à l’épicentre de cet environnement.

 

Quelques thèmes de campagne
 

=> Défense des intérêts des citoyens installés dans cette circonscription :

  • frais de scolarité dans les collèges et lycées français
     
  • aide au rapatriement en cas de crise majeure
     
  • reconnaissance des parcours des Français de l'étranger qui font rayonner la nation

=> Coopération internationale et intégration régionale :

  • lignes aériennes entre les départements français d'Amérique (DFA) et les pays de la région
     
  • lutte contre le trafic de drogue international
     
  • coopérations économiques

=> Questions environnementales:

  • lutte contre la déforestation
     
  • impact de l'activité minière
     
  • sargasses, chlordécone

=> Égalité femmes-hommes et lutte contre les violences faites aux femmes