Les prix des carburants et de la bouteille de gaz repartent à la hausse

consommation
Pompe à essence
©CL

Les prix des carburants et de la bouteille de gaz sont en hausse. Des prix qui prendront effet le 1er avril. La crise sanitaire est la raison invoquée pour cette flambée des coûts. 

Les prix des carburants et de la bouteille de gaz sont en hausse. Des prix qui prendront effet le 1er avril. La crise sanitaire est la raison invoquée pour cette flambée des coûts. 

Prix à la pompe

À compter du 1er avril  à zéro heure, les prix maxima des produits pétroliers sont en nette hausse. Le super sans plomb passe à 1,75 €/l, contre 1,62 €/l au mois de mars, soit une augmentation de + 0,13 €, le  gazole route, lui, est à 1,49 €/l contre 1,41 €/l en mars, soit  + 0,08 €. Enfin + 1,20 € pour la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg : 24,49 €, contre 23,29 € le mois dernier.

Crise sanitaire en Europe

Une augmentation qui s’explique selon le communiqué de la préfecture par "la chute du cours de pétrole (Brent) en raison de l’augmentation des cas de contamination à la Covid-19 en Europe".
En clair, la révision mensuelle des prix des produits pétroliers est effectuée en fonction de l’évolution des cours et de la parité monétaire euro/dollar, constatée le mois précédent pour les 15 premières cotations." Ainsi, au mois de mars 2021, les 15 premières cotations du pétrole Brent s’établissent en moyenne à 66,97 $ le baril, soit une hausse de + 9,70 % par rapport au mois de février. La cotation d’achat de Butane, elle s’établit à 463,91 $ la tonne contre 424,64 $ la tonne en février 2021, soit une hausse de + 9,25 %".