Les Surinamais avec une double nationalité n’ont plus besoin de visa pour rentrer au pays

monde
Surinam Airways
©FB Airways
La mesure entre en vigueur ce vendredi 1er octobre : les personnes nées au Suriname mais ayant acquis une autre nationalité peuvent désormais se rendre au pays sans visa. Une évolution pour faciliter les voyages de la diaspora et qui devrait bientôt être élargie aux descendants.

L’annonce a été faite début septembre, lors de la visite du président du Suriname aux Pays-Bas. Désormais, les natifs du Suriname et qui ont acquis une autre nationalité, n’ont plus besoin de visa pour rentrer dans le pays.

À la frontière, seulement le passeport ainsi qu’un acte de naissance seront demandés. Ce dernier servira à prouver que la personne est bien née de parents surinamais.

Un permis de séjour de six mois sera alors accordé mais uniquement pour faire du tourisme et dans le cadre de visites familiales. Il ne sera pas possible de travailler dans le pays.
Contacté, le ministère des affaires étrangères du Surinam indique que d’ici la fin de l’année 2021, l’exemption de visa concernera aussi les personnes nées de parents surinamais à l’étranger.