Les tests réalisés 72h avant les vols désormais obligatoires dans les deux sens Cayenne-Antilles et Antilles-Cayenne

transports
Plusieurs files d'attente ont été organisées pour les passagers des 2 compagnies
©I. Lerouge

Les tests obligatoires dans les deux sens Guyane-Antilles et Antilles-Guyane sans possibilité d’effectuer le diagnostic à l’arrivée, les préfets ont tranché. La décision était très attendue, et a été prise en partenariat avec les ARS des régions concernées.

Les tests obligatoires dans les deux sens Guyane-Antilles et Antilles-Guyane sans possibilité d’effectuer le diagnostic à l’arrivée, les préfets ont tranché. La décision était très attendue, et a été prise en partenariat avec les ARS des régions concernées.

Une décision claire

La décision a le mérite d’être claire. À compter du mercredi 13 janvier, tout voyageur en provenance de Guyane et à destination de la Martinique ou de la Guadeloupe, devra présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol. Dans le sens des Antilles vers la Guyane, l’obligation existait déjà mais il y avait une tolérance. Les passagers pouvaient se faire tester à l’arrivée. Ce qui change, c’est qu’il n’y a plus de possibilité d’effectuer son test à l’arrivée au sein de l’aérogare Félix Eboué.  Les voyageurs seront contrôlés avant l’embarquement.

Concertation 

Cette mesure de simplification a été décidée en concertation « avec le directeur général de l’ARS Martinique et les directrices générales des ARS de Guadeloupe et de Guyane, les préfets de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane ». Elle met fin à une polémique. La semaine dernière en effet, les tests à l’arrivée de passagers en provenance des Antilles avaient révélé la présence de 12 cas positifs, sur 40 tests effectués.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live