Lutte contre l’orpaillage illégal : 50 chantiers détruits par les Forces Armées de Guyane

orpaillage
Lutte contre l'orpaillage : une saisie exceptionnelle de 32 kg de mercure effectuée par les forces armées
©Forces Armées de Guyane
Dans le cadre de l’opération de lutte contre l’orpaillage illégal "DORLIN", 500 militaires ont sillonné l’Ouest de la Guyane de fin novembre à mi-décembre 2021. Ils ont ainsi démantelé plusieurs tonnes de matériels utilisés par les garimpeiros, dont 500 carbets.

Les FAG ne relâchent rien. Du 25 novembre au 16 décembre 2021, près de 500 membres des forces armées de Guyane ont mené l’opération DORLIN. Durant cette mission, ils ont été déployés par voies aériennes, terrestres et fluviales dans l’Ouest guyanais.

Ces centaines de militaires ont frappé un grand coup dans la lutte contre l’orpaillage illégal qui sévit sur notre territoire. Ils étaient dans la zone d’opérations attribuée au 9ème régiment d’infanterie de la Marine.

Destruction de 11 tonnes de matériel

Au cours de l’opération DORLIN, les FAG ont démantelé 50 chantiers d’orpaillage illégal. Ils ont également mis la main sur une vingtaine de zones de vie et une cinquantaine de caches installées par les garimpeiros. Plus de 500 carbets ont aussi été détruits par les militaires. Ces derniers ont notamment saisi de l’or et du mercure.

Il y avait également des armes, des quads et des outils de télécommunication. Au total, cela représente 11 tonnes de matériel détruites. Les gendarmes de la Guyane ont aussi fait disparaître une cinquantaine de motopompes, ainsi que des appareils électroménagers et des pirogues utilisés par les orpailleurs illégaux.