guyane
info locale

Des lycéens haïtiens menacés d'expulsion, des professeurs et des élèves se mobilisent

immigration
Des manifestants contre l'expulsion de lycéens haïtiens
Manifestation le 13 juin devant la préfecture contre l'expulsion de lycéens haïtiens ©Franck Leconte
Une trentaine d’élèves et de professeurs devant les grilles de la Préfecture ce 13 juin à Cayenne. Une action à l’appel du Steg-UTG et du Réseau Education Sans Frontière pour dénoncer les avis d’expulsion du territoire à l’encontre de 4 lycéens d’origine haïtienne.
L’un des ces quatre lycéens a été interpellé lundi 12 juin, alors qu’il doit passer le bac . Les trois autres sont assignés à résidence.
Une délégation de Réseau Education Sans Frontière a pu être reçue à 10 heures par la secrétaire générale adjointe de la Préfecture. Une entrevue satisfaisante pour Fabien Tessariol, membre de RESF qui retient que les lycéens pourront passer leurs examens sans être menacés directement d’expulsion.

Les faits 

A quelques jours du début des épreuves du bac, Jackson Etienne, haïtien, étudie chez un ami. Pendant ce temps, sa tante, chez qui il vit, reçoit la visite de gendarmes. Jackson vit en Guyane depuis trois ans et attend d’être régularisé, le temps de terminer ses études pour devenir conducteur de travaux mais il se trouve en situation irrégulière. Pascal se trouve dans une situation similaire et est assigné à résidence. En, en ce moment, ils sont quatre lycéens haïtiens en situation irrégulière et assignés de fait à résidence. RESF observe et dénonce cette méthode fréquemment utilisée d'où la mobilisation devant la préfecture.
Finalement après un entretien avec le secrétaire général de la Préfecture qui a reçu une délégation de RESF, le dossier des quatre garçons sera réexaminé. Ils pourraient obtenir une carte de séjour.
Suivez le reportage de Guyane 1ère
©guyane

 

Publicité