Ma thèse en 180 secondes : la guyanaise Samantha James n'accède pas à la finale

L’aventure s’arrête aux portes de la finale pour Samantha James. L’étudiante de l’université de la Guyane participait depuis hier, le 30 mai, au grand concours national de ma thèse en 180 secondes qui se déroule pendant deux jours à Bordeaux.
Après l’avoir remportée en Guyane à la mi-avril, Samantha James a eu l’opportunité de défendre les couleurs guyanaises à Bordeaux avec la Canopée des Sciences. Les règles du jeu : présenter en trois minutes chrono l’objet de sa thèse. Samantha James, qui évolue au sein de l’Institut Pasteur, a ainsi présenté ses recherches sur l’herpès. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live