Marie Fleury met à l'honneur les remèdes businenge

environnement
Les auteurs et leur livre sur les remèdes businenge
Marie Fleury et Pascal Sélé lors de la présentation du livre Remèdes businenge à l'association Gadepam ©Pierre-Ange Paradis
Samedi 16 septembre, à l’association Gadepam à Cayenne, avait lieu la présentation de  l’ouvrage de Marie Fleury et Pascal Sele : Remèdes businenge. Ce livre bilingue français / businenge tongo, très illustré, présente les plantes médicinales les plus utilisées par la communauté noire-marron.
Quelques années après avoir fait paraître le livre Remèdes wayana, l’ethnobotaniste Marie Fleury publie dans le même format Remèdes businenge. Cet ouvrage d’une centaine de pages recense les remèdes les plus utilisés contre douze affections courantes. Particularité notable, le livre est entièrement bilingue français / businenge. Pour cette parution, Marie Fleury a collaboré avec Pascal Sélé, mais aussi la linguiste Bettina Migge, et des élèves de l’école Toussaint Louverture, qui ont réalisé de nombreuses illustrations. L’auteure confie que les traductions en businenge tongo ont considérablement rallongé le travail de rédaction de l’ouvrage.
La première partie de la publication explique comment l’enquête sur ces remèdes a été initialement menée, il y a quelques années, à la Charbonnière. Une quarantaine d’habitants ont répondu à la question suivante : qu’avez-vous fait la dernière fois que vous avez été malade ? Ensuite, les remèdes les plus couramment cités ont été sélectionnés et présentés en fonction de chaque affection.


Un ouvrage utilisable par tous


Dans la deuxième partie du livre, chaque plante médicinale est présentée avec sa photographie et une courte notice explicative, complétée par des dessins concernant son mode d’utilisation. Avec sa présentation aérée et très illustrée, le livre se veut simple et accessible à tous types de publics, y compris des enfants.

Portée par l’engouement du public pour les plantes médicinales, Marie Fleury veut monter un projet avec les habitants des communes en 2018, et espère que se créera, à terme, une filière de production autour des produits naturels de Guyane. Espérons que ce projet voie le jour malgré les nombreux obstacles, et notamment les réglementations concernant l’utilisation des plantes locales.
Livre sur les remèdes businenge
Sommaire du livre sur les remèdes businenge ©Pierre-Ange Paradis

Voyez le reportage de Guyane 1ère
 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live