Marie Laure Phinera-Horth ne ferme pas la porte, pour les prochaines législatives

L’annonce a été faite samedi soir 8 octobre, lors de la rentrée politique de son parti, Nouvelle force de Guyane. Environ 70 membres se sont retrouvés et la maire de Cayenne l’a annoncé : elle sera soutien, aux législatives, sauf si son parti lui demande d’y aller.
En revanche, Marie-Laure Phinera-Horth claque la porte de la CTG : elle compte démissionner, avant la fin de l’année.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live