guyane
info locale

Météo : la plage de Yalimapo ravagée par les fortes marées

météo
Météo : la plage de Yalimapo ravagée par les fortes marées
©Eric Léon
La commune d'Awala-Yalimapo touchée par les grandes marées. Des vagues qui envahissent la plage jusqu'à la chaussée. La route et les installations électriques ont été inondées. Les habitants de la commune ont vu une mer déchaînée qui submergeait la côte.
La plage d'Awala-Yalimapo envahie par des vagues déferlantes. Sur les vues aériennes on aperçoit le terrain de football où ont lieu chaque année, les jeux Kali'na, couvert par les eaux. Même la chaussée séparant les villageois de la plage, est inondée. Au petit matin, pas de gros dégâts apparents, la mer est plus calme, mais elle a gagné quelques mètres sur la rive. Les passants profitent pour observer les traces laissées par les fortes houles. Quelques villageois prévoyants, s'entraident pour mettre une pirogue de pécheurs à l'abri de la prochaine grande marée.
Un habitant :

"On croyait voir cela qu'à la télé, mais là, voir la réalité comme ça c'est impressionnant. Mais ce n'est pas la première fois. En 1963, il y avait eu les mêmes dégâts mais le village était plus petit."

Une habitante constate les dégâts :

"C'est la première fois que je vois ce spectacle de désolation. Je m'inquiète car en décembre il y aura les jeux Kali'na, et il n'y aura plus de place pour faire des épreuves."

De mémoire d'habitant, depuis une cinquantaine d'années, Awala-Yalimapo n'avait connu une si grande marée. Le chef du village tente de rassurer ses habitants
Le chef du village :

"C'est la deuxième fois que je vois ça, depuis 1962. Les vagues arrivaient au même endroit. Pour moi c'est la limite, mais pour les jeunes c'est la première fois qu'ils assistent à ce phénomène."

En cause, une forte dépression créé dans l'Atlantique qui a généré des vagues au nord de la Guyane. Elles déferlent en ce moment sur le littoral, combinées à de très forts coefficients de marée, cela cause donc une érosion du littoral, particulièrement sur la plage d'Awala-Yalimapo, moins bien protégée par les bancs de vase. Ce phénomène climatique ne laisse pas indifférent la commune d'Awala-Yalimapo.
Félix Tiouka, adjoint au maire d'Awala-Yalimapo :

"Notre inquiétude principale, c'est que nous avons un bâtiment principal à proximité qui est censé devenir le Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine, qui est inscrit dans le cadre du pays d'art et d'histoire; et donc ce bâtiment fait l'objet d'une attention particulière."

Selon Météo france, des houles pouvant atteindre 3,60m, pourraient frapper les côtes de la commune prochainement. Le retour au calme est prévu jeudi.
A Awala-Yalimapo, les habitants ont vu hier après midi une mer déchaînée, avec des vagues impressionnantes qui envahissent la plage jusqu'à la chaussée ©Eric Léon
Publicité