publicité

Meurtre de Patrice Clet : la population se mobilise

La nouvelle du meurtre de Patrice Clet s'est répandue comme une trainée de poudre en Guyane, soulevant l'indignation. Le collectif "Pour plus de sécurité" en Guyane créé en juillet 2016 se mobilise et appelle à un rassemblement des forces populaires pour trouver des solutions contre la violence.

© Guyane1ere
© Guyane1ere
  • Guyane 1ère
  • Publié le
"Nous sommes quasiment à court d'idées, des marches on en a déjà organisées, cela ne sert à rien..." c'est par ces mots que, Albert Louison (président du collectif "Plus de sécurité en Guyane" ) a lancé la discussion ce mercredi 9 novembre à la l'auditorium de la CCIG. Effectivement, constitué au mois de juillet lors d'une autre affaire de meurtre, celui du commerçant Maurice Chen TenYou, le comité "Plus de sécurité en Guyane" avait appelé alors à une grande marche dans les rues de Cayenne.  Depuis, les membres font le constat que rien n'a changé, le climat de peur, de violence atteint des degrés insupportables en Guyane.
Albert Louison souhaite à nouveau partager avec la population afin de trouver des solutions pour contrer cette violence qui ne cesse de monter en puissance. Pour lui, des décisions fortes doivent être prises. 

Plus de 300 personnes ont répondu à cet appel. Il a été décidé d'organiser des barrages stratégiques dans les prochains jours. La communication devrait se faire sur les réseaux sociaux.
Albert Louison répondait aux questions de Laurence Tian-So-Po
Le collectif "plus de sécurité en Guyane" à la Ccig - Guyane 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play