[Municipales 2020] Un peu plus de 96 000 électeurs en Guyane appelés à voter au 1er tour des élections municipales et communautaires.

élections
Elections municipales
Un peu plus de 96 000 électeurs sont appelés ce dimanche 15 mars à élire leurs conseillers municipaux et communautaires en Guyane. Ils ont le choix entre 62 listes réparties en 22 communes. Le deuxième tour est prévu le 22 mars. Les scrutins diffèrent en fonction du classement de la commune.
 

Ils sont un peu plus de 96 000 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 15 mars. Des chiffres qui ne sont pas définitifs du fait de la réforme des listes électorales.Les bureaux de vote ouvrent à 8h, pour fermer à 18h. L’évolution du scrutin diffère en fonction de la taille de la commune.

Moins de 1000 habitants

Pour celles de moins de mille habitants, Ouanary, Régina, Saül et Saint-Elie, il s’agit d’un scrutin plurinominal et majoritaire, et ce depuis la loi du 17 Mai 2013. Les candidats se présentent sur une liste mais il n’y a pas d’obligation de parité hommes-femmes. Plusieurs personnes sont élues au cours du même vote. Les suffrages sont décomptés individuellement et non par liste. Il est possible de faire du panachage, c'est-à-dire pouvoir modifier la liste des candidats en rayant ou en ajoutant des noms.
Deux conditions sont nécessaires pour être élu au premier tour : avoir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrage égal au quart de celui des électeurs inscrits. Au deuxième tour de scrutin, l’élection a lieu à la majorité relative, quel que soit le nombre des votants. Si plusieurs candidats obtiennent le même nombre de suffrages, l’élection est acquise au plus âgé.

Plus de mille habitants

18 communes de Guyane sont concernées en Guyane. Les conseillers municipaux sont élus dans les communes de plus de mille habitants, selon un scrutin proportionnel de liste, à deux tours, avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête. Les listes ne peuvent pas être modifiées, elles doivent être complètes avec une obligation de parité hommes-femmes. Au premier tour, celle qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages.
S’il y a un second tour, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages peuvent se maintenir en lice. Une “petite” liste est autorisée à fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%. Les sièges sont répartis de la même façon qu’au premier tour. 

 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live