Oiapoque : un Français de 47 ans résidant à Saint-Georges, arrêté pour exploitation sexuelle d'une mineure

océan atlantique
Photo Français interpellé Oiapoque
©Police fédérale

Selon le site portalfronteira.org un homme résidant à Saint-Georges aurait été arrêté par la police brésilienne pour exploitation sexuelle de mineurs. Selon les policiers, le Français était surveillé depuis des mois.

Selon le site portalfronteira.org, un homme résidant à Saint-Georges aurait été arrêté par la police brésilienne pour exploitation sexuelle de mineurs. Selon les policiers, le Français était surveillé depuis des mois. Les journaux d’Oiapoque ne parlent que de cela.

L'accusé était surveillé

La lutte contre les abus sexuels et l'exploitation des enfants et adolescents de l'autre côté de la frontière, a désormais un nom : Orange. Un habitant de Saint Georges en a fait les frais. Il a été arrêté pour exploitation sexuelle. Il aurait été intercepté, dimanche à l’aube, alors qu’il était en compagnie d’une mineure de 17 ans dans un hôtel en périphérie d'Oiapoque, ville frontière avec la Guyane. Un acte sexuel tarifé pour un montant de 200 réais soit une trentaine d’euros.Le chef de la police civile Charles Corrêa, a précisé que "le Français était surveillé depuis longtemps".
L'homme a 47 ans et réside dans la ville de Saint-Georges. Son identité n'a pas été révélée. Au poste de police, il aurait avoué le crime, en déclarant "qu'il ne savait pas que la jeune fille était mineure". L’enquête suit son cours.

Dans le téléphone portable saisi lors de l'interpellation, des échanges avec plusieurs mineures. L’homme n’en serait pas à ses premiers déboires avec la justice indique Charles Corrêa, chef de la police civile d’Oiapoque au micro d'Isabel LEROUGE