publicité

Une opération Harpie menée sur une nouvelle zone d'orpaillage illégal dans la région de Cacao

Une opération des Forces armées de Guyane (FAG), de la gendarmerie et de la police a stoppé l'activité d'un nouveau spot d'orpaillage illégal le 28 novembre. Il est situé non loin du village de Cacao et a nécessité l'intervention de 120 militaires et 10 policiers.

Démantèlement d'un site d'orpaillage par les militaires © guyane 1ère
© guyane 1ère Démantèlement d'un site d'orpaillage par les militaires
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Ce site d'orpaillage illégal s'étendait de façon très rapide. Il avait été identifié il y a seulement quelques semaines indique le communiqué des FAG et de la Gendarmerie. Situé non loin de Cacao et par extension de Cayenne, c'était un gros site, très rentable où une population de près de 150 individus travaillaient.  
L'intervention a consisté à stopper les activités des garimpeiros, à les chasser et à saisir le matériel. Douze puits ont été recensés sur une zone de 10 km. Ont été saisis 9 concasseurs, 7 groupes électrogènes, 12 kg de mercure, 4 moto pompes, 5 marteaux-piqueurs, 3 tronçonneuses et 500 m de tuyaux, 500 kg de matériels divers ainsi que des appareils électro ménagers. Tout a été détruit.
Quatre personnes ont été reconduites à la frontière du Brésil.
Les sites primaires recensés sur cette zone, seront détruits également à l'explosif par les FAG, grâce aux moyens du génie déplacés en Guyane.
C'est la deuxième opération Harpie en deux semaines. L'autre a été effectuée à  Saint Jean Abounami, une autre zone à fort rendement aurifère.
Le communiqué précise que :
- Entre le 1er janvier et le 28 novembre 2018, 1053 opérations HARPIE ont été conduites, ce qui représente une augmentation de 36% du nombre de missions par rapport à la même période en 2017.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play