Opération Jaguar à Kourou : des peines de 3 à 10 ans d’emprisonnement prononcées contre une dizaine de mis en cause

trafic de drogue
prison
Cellule de prison (illustration). ©Pixabay
Près de deux mois après une vaste opération de démantèlement d'un réseau de trafic de drogue installé à Kourou, une dizaine de prévenus a été jugée le 12 mai 2022. Ils ont écopé de peines allant de trois à dix ans d'emprisonnement.

Le 22 mars 2022, 230 gendarmes ont été mobilisés pour une opération d’envergure à Kourou. Surnommée "dossier Jaguar", cette opération a été lancée dans le cadre du démantèlement d’un important réseau de trafic de cocaïne. Jeudi 12 mai 2022, de 9h00 à 23h00, s’est tenue l’audience du dossier.

A lire ici : Trafic de cocaïne : une vingtaine de personnes interpellées à Kourou dans le cadre du démantèlement d’un réseau

Verdict : les peines prononcées à l'encontre des mis en cause vont de trois à 10 ans d'emprisonnement. En effet, à l’issue des nombreuses interpellations, placements en garde à vue et perquisitions, 10 prévenus ont été condamnés à de la prison ferme et ont reçu un mandat dépôt.

Trois personnes ont été condamnées à 7 ans de prison ferme. Deux ont écopé d’une peine de 8 ans, deux autres d’une peine de 5 ans. Un autre prévu a reçu une peine de 9 ans. La plus petite peine est, elle, de 3 ans. Quant à la plus grande, elle est de 10 ans. Tous les prévenus ont également été condamnés à cinq ans d'interdiction d'aéroport de Guyane.