Trafic de cocaïne : une vingtaine de personnes interpellées à Kourou dans le cadre du démantèlement d’un réseau

trafic de drogue
Un gendarme blessé en intervention au François, percuté par un motard
©RaphaëlBastide
Le 22 mars 2022, plus de 200 gendarmes de la Guyane sont intervenus à Kourou. Ils ont interpelé une vingtaine de personnes dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de trafic de cocaïne. Ces individus sont actuellement en garde à vue.

La ville spatiale secouée par une affaire de drogue. Dans la matinée du mardi 22 mars 2022, à Kourou, 230 gendarmes ont été mobilisés pour une opération d’envergure : le démantèlement d’un important réseau de trafic de cocaïne. Les membres des forces de l’ordre sont venus de Matoury, de Cayenne et de Saint-Laurent du Maroni.

Des mules sur le point de prendre l'avion

Ils ont interpellé une vingtaine de personnes, dont des commanditaires du réseau. Les 20 individus ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire pour trafic de cocaïne. Les interpellations ont eu lieu dans plusieurs quartiers, dits sensibles, de Kourou, la ville spatiale.

Au cours de l’opération, les gendarmes ont retrouvé des mules. Ces passeurs avaient ingéré des boulettes de cocaïne et s’apprêtaient à prendre l'avion en direction de Paris-Orly. Les personnes interpellées sont détenues dans trois brigades de gendarmerie, à Kourou, à Cayenne et à Matoury. Notez que les gardes à vue peuvent durer jusqu’à 96 heures dans ce type d’affaires.