Opération VIRACOCHA : l’action exceptionnelle des forces armées de Guyane contre l’orpaillage illégal

orpaillage
Opération VIRACOCHA : l’action exceptionnelle des forces armées contre l’orpaillage illégal en Guyane
Opération VIRACOCHA : l’action exceptionnelle des forces armées contre l’orpaillage illégal en Guyane ©Forces armée de Guyane
Plus de 20 chantiers détruits, des véhicules de transports saisis et de l’or récupéré… Voici le résultat de l’opération VIRACOCHA menée en novembre 2021, dans l’Ouest guyanais. Les forces armées ont agit, avec l’appui de la gendarmerie, sur le fleuve de la Mana.

Une opération exceptionnelle et fructueuse. Du 9 au 29 novembre 2021, les Forces armées de Guyane ont déployé l’opération "VIRACOCHA" dans le bassin Mana. Viracocha, c’est le nom d’un dieu Inca. Il est même, dans la croyance de ce peuple, la divinité principale. En l’occurrence, il s’agit d’une action de lutte contre l’orpaillage menée récemment en Guyane.

Elle a été réalisée par les légionnaires des Forces Armées, avec le renfort des forces de gendarmerie. De façon générale, les opérations se font rares du côté du fleuve de la Mana. Et pour cause, l’accès à cette zone est difficile, d’où le caractère exceptionnelle de cette action. Les autorités compétentes sont arrivées sur place par hélicoptère, en créant un effet surprise.

Plusieurs centaines d’éléments saisis

Résultat de cette mission exceptionnelle, les légionnaires et les gendarmes ont saisis et/ou détruit 68 campements, 354 carbets, 25 chantiers, 13 tables de levés, 30 motopompes, 2 concasseurs, du mercure, de l’or, 6000 L de carburant, 10 pirogues, 2 quads, des munitions de 9 mm et calibre 12 et 3400 kg de matériel divers. Ils ont également démantelé un dispositif de ravitaillement logistique localisé par pirogue.

Source : État-major des armées