2 000 doses du vaccin Janssen arrivent ce jeudi 14 octobre en Guyane

coronavirus guyane
Le vaccin Janssen bientôt disponible en Guyane
©Guyane La Première
Il était réclamé depuis quelques temps par les élus et autres collectifs locaux, le vaccin Janssen, l’un des quatre autorisés en France pour lutter contre la Covid 19, arrive ce jeudi sur le territoire. Double objectif derrière la démarche: donner le choix aux Guyanais et augmenter, de fait, la couverture vaccinale.

Depuis le début de la campagne de vaccination en janvier dernier, jusqu’à maintenant, seul le Pfizer/BioNtech était utilisé sur notre territoire. Celui-ci repose sur l’ARN Messager (pour en savoir plus, c’est ici). Sauf que des informations contradictoires circulent sur ce principe, suscitant défiance et peur chez de nombreuses personnes, notamment en Guyane.
Alors pour rassurer cette partie de la population, des élus et des collectifs locaux ont réclamé aux autorités l’envoi d’un vaccin qui fonctionne de façon de façon dite « plus classique », c’est-à-dire sur l’administration d’un agent infectieux atténué (ou inactivé) ou sur celle de certaines de ses protéines.

Le vaccin Janssen bientôt disponible en Guyane
©Guyane La Première

Donner le choix aux Guyanais 

C’est le cas du vaccin de Johnson et Johnson, autrement appelé Janssen.  La semaine dernière, le Ministre des Outremers Sébastien Lecornu a annoncé son envoi en Guyane devant une commission sénatoriale à laquelle participait la sénatrice Marie-Laure Phinera-Horth.
400 flacons soit 2 000 doses doivent donc être livrés ce jeudi 14 octobre. Ils seront réceptionnés par la pharmacie de l’hôpital de Cayenne avant d’être répartis dans les différents centres de vaccination, les Centres Délocalisés de Prévention et de Soins (CDPS), dans les communes et dans les pharmacies où les professionnels de santé libéraux pourront se les procurer.

Un rappel avec vaccin à ARN Messager à faire 

Le vaccin Janssen est à vecteur viral non répliquant, contrairement à l’ARN messager. Il est injecté en une seule dose et réservé aux personnes de plus de 55 ans, conformément à la recommandation de la Haute Autorité de Santé.
Attention, il faudra malgré tout effectuer un rappel avec un vaccin à ARN messager. Une directive systématiquement proposée en raison de l’émergence du variant Delta. 
Ce rappel peut se faire jusqu’à six mois après la piqûre de Janssen. En termes de conservation, les conditions sont moins drastiques que le Pfizer. En effet, il peut être stocké deux ans entre -15 et -25°, quatre mois et demi entre 2 et 8° et six heures une fois ouvert.
Notez que tous les professionnels de santé peuvent être habilités à faire l’injection de ce vaccin.