Assouplissement des règles de fermeture des écoles en raison de contamination covid dans une classe

coronavirus guyane
Rémire-Montjoly : un cas COVID-19 dans une école Eugène-Honorien
Rémire-Montjoly : un cas COVID-19 dans une école Eugène-Honorien ©Gaël HO A SIM
Un nouveau protocole sanitaire s'applique désormais à compter de ce 22 septembre dans les écoles. Mesure annoncée par le gouvernement le 20 septembre, elle assouplit les règles de fermeture des classes et écoles en raison de cas covid parmi les élèves. Un dispositif qui est diversement apprécié.
Il s'applique à compter de ce jour dans toutes les écoles du territoire national, le nouveau protocole sanitaire décidé par le gouvernement et annoncé le 20 septembre dernier par le ministre de l'éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Ce texte dit notamment : Lorsqu’un enfant sera confirmé cas positif à la Covid-19 dans une classe, la classe pourra désormais continuer de se tenir normalement pour les autres élèves, qui ne sont plus considérés comme cas contacts. 
Il faut qu'il y ait au moins 3 cas confirmés issus de familles différentes pour décider de la fermeture de la classe. 
Ces nouvelles règles vont éviter les pertubations nombreuses depuis la rentrée. Même si un élève est positif, la classe reste ouverte. Seul l'enfant contaminé est invité à rester chez lui durant 7 jours après le test ou le début des symptômes.
Claire Grenier, médecin conseil au rectorat de Guyane précise :

Si vous avez une classe où 3 enfants sont touchés, la classe est susceptible d'être fermée. Si vous avez dans un établissement plusieurs élèves de plusieurs niveaux et de plusieurs classes qui sont touchés, l'établissement est susceptible d'être fermé...


En Guyane où une cinquantaine d'élèves et 3 personnels encadrants ont été testés positifs depuis le début des cours, c'est une mesure qui est diversement appréciée par les parents d'élèves, voyez ici le reportage de Thierry Merlin :
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live