La colère et la déception des restaurateurs suite aux annonces de déconfinement à petit pas en Guyane

coronavirus
Un restaurant vide
Un restaurant vide ©Martial Gritte
"C'est une véritable catastrophe pour le groupement annonce le président du groupement des restaurateurs de Guyane suite aux nouveaux horaires du couvre-feu décrétés par les autorités.
"On s’accroche, mais il y a un moment où on ne pourra plus tenir" déclare Alain Eoche.
"C'est une véritable catastrophe pour la profession en Guyane" annonce le président du groupement des restaurateurs du territoire lors de notre journal radio du vendredi 13 heures. L'information d'un assouplissement des horaires du couvre-feu vient d'être annoncée par la préfecture et l'ARS de Guyane.
Alain Eoche, président du groupement des restaurateurs de Guyane
Alain Eoche, président du groupement des restaurateurs de Guyane ©DR

Réaction d'Alain Eoche, le président du groupement des restaurateurs de Guyane sur notre antenne radio

On n’est pas du tout satisfait ; le document qui a été mis en place ne nous autorise pas à ouvrir. Il est précisé que les cafés et restaurants pour les communes du groupe 1 pourront rouvrir en terrasse extérieure sous autorisation préfectorale. Cette autorisation sera délivrée après analyse du cahier des charges…etc… Donc, on ne sait pas vraiment ce que ça veut dire, c’est très compliqué. Apparemment, tant qu’on n’a pas une autorisation précise, on n’a pas le droit d’ouvrir. Comme d’habitude, il y a un problème de communication et de lenteur.

Alain Eoche, président du groupement des restaurateurs de Guyane

 
Sandra Brito propriétaire restaurant Amazonia 
Sandra Brito propriétaire restaurant Amazonia 

Le groupement des restaurateurs de Guyane représente 51 enseignes sur l’ensemble de la Guyane. 3 restaurants sont déjà en train de fermer.
L’impact de la crise sanitaire sur le territoire guyanais a touché de plein fouet les restaurateurs et cafetiers, fermés pour certains depuis le début de la crise Covid-19 en Guyane en mars dernier.
 

On s’accroche, on s’accroche, mais il y a un moment où on ne pourra plus tenir. Nous ne comprenons pas de quoi il s'agit. Quelles pièces devons-nous présenter pour analyse ? Quelle analyse ? Faite par qui ? Ces difficultés on l'air d'avoir été mises en place pour retarder notre ouverture sans avoir à en afficher la volonté ! Cette lourdeur administrative contrarie l'article 1 de la constitution qui garantit à chaque citoyen un traitement égal devant la loi. Ces demandes n'ont pas été faites aux restaurants des autres départements Français. C'est une inégalité de traitement tout à fait illégale.

Alain Eoche, président du groupement des restaurateurs de Guyane 

 
Ecoutez la réaction d' Alain Eoche 

Réaction d'Alain Eoche

 
Réouverture restaurant Kourou

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live