Coronavirus : pas d'utilisation de tests salivaires en Guyane

coronavirus guyane
Test salivaire
©DR- ARG

La nouvelle a soulagé quelques parents mais elle ne concerne pas la Guyane : non, les tests salivaires pour détecter le coronavirus ne seront pas utilisés. La situation épidémiologique du territoire n’incite pas les autorités à utiliser ce procédé pourtant moins dérangeant que le prélèvement nasal.

Selon l’Agence Régionale de la Santé, le protocole d’utilisation des tests salivaires en Guyane n’est pas adapté. L’ARS évoque des conditions de stockage et une technique d’analyse difficiles à mettre en place. Eut égard de la situation actuelle de l’épidémie ici, le coronavirus ralentit alors que sa circulation est très importante depuis plusieurs semaines en France, les autorités n’ont pas jugé nécessaire de mettre ce protocole en place.

Des tests jugés peu fiables par les laboratoires


Du côté du Rectorat de l’Académie de Guyane, on nous explique tout de même attendre la rentrée du 1er mars pour réunir les acteurs concernés et en discuter.
Les laboratoires ne disent pas tout à fait la même chose. Biosoleil, par exemple, l’assure, les tests salivaires PCR sont bien en Guyane, en stock. Mais les labos se montrent en fait réticents quant à leur utilisation : peu fiables, ils aboutiraient trop souvent à des faux-négatifs. Pas convaincant donc aux yeux des laboratoires qui préfèrent réserver le test salivaire à des utilisations très spécifiques sur des personnes aux cloisons nasales obstruées par exemple mais pas pour le grand public.