Covid-19: le Comité scientifique préconise un report de la rentrée des classes en Guyane

éducation
Réunion du Comité scientifique territorial
Réunion du Comité scientifique territorial ©Isabel Lerouge

Le report d’une semaine de la rentrée des classes en Guyane est préconisé par le Comité Scientifique Territorial. L'instance demande aussi des dépistages massifs des enfants avant toute reprise des cours.

Toute 1ère recommandation des membres du Comité Scientifique Territorial : le report d’une semaine de la rentrée des classes après les fêtes en Guyane. Une rentrée des classes décalée pour éviter de nouveaux clusters dans les écoles. 

Docteur Antoine Burin
Docteur Antoine Burin ©Isabel Lerouge

Le docteur Antoine Burin, conseiller de crise Covid-19 de la CTG précise

Notre 1er avis est de saisir le Recteur de l’académie pour que la rentrée se fasse une semaine après la rentrée prévue pour permettre de mettre en place une politique de tests antigéniques avant de remettre les enfants dans le grand bain scolaire et de voir l’émergence de symptômes pour savoir exactement où on en est. Cela nous semble important afin de diminuer et limiter l’arrivée de la 2ème vague.

Docteur Antoine Burin, conseiller de crise Covid-19 de la CTG

 

Dans les Ehpad de Guyane, on se prépare à lancer la campagne de vaccination. Les résidents et le personnel des Etablissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes seront prioritaires. 500 personnes sont concernées en Guyane par cette première phase de vaccination qui débutera le 27 décembre. L’ARS de Guyane doit installer au Centre Hospitalier de Cayenne un immense congélateur pour pouvoir stocker les vaccins à moins 80 degrés.

Mirdad Kazanji
Mirdad Kazanji ©Isabel Lerouge

L’institut Pasteur de Cayenne dispose aussi de 2 grands congélateurs à très basse température. Ils pourront être aussi utilisés en cas de besoin déclare le directeur de l’institut Pasteur de Cayenne, membre du Comité scientifique territorial.

La campagne de vaccination doit débuter à partir du 27 décembre. Les vaccinations vont commencer très rapidement dans les Ehpad pour les personnes âgées car on a constaté que 9 décès sur 10, ce sont des personnes âgées. La 1ère phase sera consacrée uniquement aux personnels des Ehpad et à tous ceux qui sont logés dans les Ehpad.

Mirdad Kazanji, directeur de l'institut Pasteur de Cayenne

 

En Guyane, on estime à 500 le nombre de personnes en 1ère ligne pour cette toute 1ère campagne de vaccination.