Covid-19 : les prévisions optimistes de Santé publique France pour les prochaines semaines en Guyane

coronavirus guyane
Cayenne vue aérienne
L'anse Nadau à Cayenne ©Guyane la 1ère
Moins de cas cette semaine, et une tension hospitalière qui amorce un léger mieux. Mieux, les prévisions pour les prochaines semaines sont optimistes pour la Guyane, selon le bulletin hebdomadaire de Santé publique France

Deux nouveaux décès du coronavirus à déplorer en Guyane hier vendredi. Malgré ces 147 et 148ème morts de le début de l’épidémie, celle-ci poursuit en ce moment son recul.

Un net ralentissement qui va se poursuivre

La diminution du nombre de cas enclenchée en juin s’accélère depuis la semaine dernière. 700 cas du 21 au 27 juin contre 900 la semaine précédente. L’incidence est toujours élevée mais poursuit sa baisse. 204 cas pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours. Santé Publique France prévoit qu’elle passe en dessous de la barre des 200 dans les prochaines heures. Autre témoin du ralentissement épidémiologique le taux de reproduction du virus, bien en dessous de 1, à 0,84, et toujours en recul. Cela signifie que le ralentissement va se poursuivre.

Mais la Guyane est soumise aux disparités géographiques. Une épidémie quasiment en sommeil dans l’Est au contraire de l’Ouest où le virus circule encore très activement, de l’ordre de 400 cas pour 100 000 habitants.

La tension hospitalière est toujours importante. Malgré moins d’admissions en réanimation, les hospitalisations sont en hausse. Santé publique France rappelle que généralement ces indicateurs évoluent de manière décalée, d’environ dix jours, par rapport au nombre brut de cas de coronavirus.