Covid-19 : levée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés en provenance de Guyane

coronavirus
Orly arrivées
Environ 300 passagers sont arrivés de Guyane à l'aéroport d'Orly samedi matin, jour du lancement de la nouvelle procédure sanitaire pour lutter contre le variant brésilien du coronavirus. ©Outre-mer la 1ère

La décision gouvernementale est tombée ce matin : les passagers ayant subi un schéma vaccinal complet en provenance de Guyane ne sont plus soumis à la quarantaine obligatoire à leur arrivée sur le territoire hexagonal. 

Voilà une nouvelle qui va satisfaire les passagers en provenance de Guyane :
Entre la Guyane et l’Hexagone, les voyageurs bénéficiant d’un schéma vaccinal complet ne seront plus, à leur arrivée dans l’hexagone, soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours, prescrite par arrêté préfectoral et régulièrement contrôlée par les forces de sécurité.
indique le communiqué de presse du Gouvernement de ce 4 juin.

Un communiqué intitulé " Évolution du dispositif des motifs impérieux et de quarantaine pour les déplacements à la Réunion, à Mayotte et en Guyane"

Les passagers devront simplement s'engager à respecter un auto-isolement de 7 jours dans les deux sens.

La décision prend effet à partir du 9 juin.

Retour sur deux mois de turbulences

Au 24 avril, les conditions de déplacement à partir de la Guyane sont modifiées. Il faut un motif impérieux pour voyager vers Paris et pour les Antilles. Les voyageurs doivent se soumettre à des tests au départ de Cayenne et à l’arrivée à l’aéroport parisien. De plus, une quarantaine de 10 jours, sous surveillance policière, doit être observée. Tout cela pour éviter la propagation du variant brésilien (très présent en Guyane) sur le sol hexagonal.

 

Les réactions des élus de Guyane

Des conditions de voyage extrêmement restrictives, qui ont provoqué beaucoup de désagréments aux voyageurs entre les heures d’attente au départ et l’arrivée et une surveillance policière très prégnante et très mal vécue durant les 10 jours d'isolement.
Les élus ont rapidement réagi tels les sénateurs Patient et Phinéra Horth, tout comme les députés Adam et Serville ou encore le président de la collectivité territoriale, Rodolphe Alexandre.

 

L'action du Bâtonnier de Guyane

Sur le plan de la loi, le bâtonnier de Guyane affirme que cette disposition, de fait, tranforment les Guyanais en " délinquants sanitaires" et que, surtout, elle est contestable sur le plan du droit.

 

Les citoyens à la manoeuvre 

Des citoyens se mobilisent et mettent en ligne une pétition qui a recueilli, à ce jour, 3074 signatures. Le collectif s’appelle « Les indignés du parcours du combattant aérien Cayenne-Paris ».  Une page Facebook est créée. Elle fédére désormais 2100 amis. On peut y lire de nombreux témoignages sur les mésaventures rencontrées par les voyageurs en provenance de Guyane.

Cet ensemble d’actions convergentes a conduit le Gouvernement à assouplir ces mesures et à annoncer ce matin, la levée de la quarantaine pour les voyageurs vaccinés.
Rien n’est indiqué pour les non vaccinés.
Les motifs impérieux demeurent jusqu’à nouvel ordre.