Dans les DOM, la satisfaction dans la vie est liée aux conditions matérielles

vie locale guyane
Insee focus déc 2020
©DR

Selon une étude de l’Insee datant de 2018, les personnes de 16 ans ou plus vivant en Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion se disent moins souvent satisfaites de la vie qu’elles mènent actuellement que celles de France métropolitaine.

En 2018, l’Institut National de la statistique et des études économiques a demandé à des habitants âgés de 16 ans et plus, et vivant en Guyane, Guadeloupe, Martinique et la Réunion, territoires considérés comme les « Dom historiques » s’ils étaient satisfaits dans la vie.
Les conclusions ont été publiées le 17 décembre.

Les Guyanais les moins bien lôtis


Ce qui ressort c’est que, parmi les critères évoqués pour évaluer le degré de satisfaction, la situation financière et les conditions de logement pèsent le plus dans la balance.
Résultat : si de manière générale les personnes interrogées se déclarent moins souvent satisfaites que celles de France hexagonale, dans le panel, ce sont tout de même les Guyanais les plus insatisfaits

Tableau Satisfaction de la vie menée actuellement
©DR

Les personnes interrogées ont été invitées à mesurer leur satisfaction dans la vie sur une échelle subjective allant de 0 à 10. Globalement, ce sont les Réunionnais qui expriment un degré de satisfaction proche de celui des habitants de l’Hexagone avec une note de 6,8.
En revanche, avec un 6,2 sur 10, les Guyanais se placent au bas du tableau. Et les notes sont à peine supérieures aux Antilles : 6,3 en Guadeloupe et 6,4 en Martinique.

Tableau Satisfaction financière
©DR

En cause : la situation financière d’abord. Chez nous, 37% des personnes interrogées l’estime peu satisfaisante. Si une part importante de la population des quatre départements est confrontée à des difficultés budgétaires, en Guyane, la pauvreté monétaire au seuil national touche une personne sur deux. Par conséquent, une personne sur deux ici a des difficultés à couvrir ses dépenses.

Des logements peu adaptés et sous équipés


Autre élément majeur : le logement car il a un impact sur le cadre de vie tant par son confort que par son environnement immédiat ou sa localisation. 25% des Guyanais interrogés se disent peu satisfaits de leur habitation pour plusieurs raisons : l’absence d’eau chaude, la suroccupation, la taille, l’humidité ou encore les nuisances sonores.

Tableau difficultés liées au logement
©DR

Arrive ensuite le manque d’activité culturelle ou sportive. Un tiers des sondés en Guyane évoquent un manque de loisirs, ce qui participerait à rendre leur vie moins satisfaisante. 

Parmi les critères qui font en revanche remonter la note globale, on retrouve les relations avec la famille ou les proches, mais aussi l’état de santé. Il serait particulièrement bon en Guyane où la population est jeune : 27% des sondés se déclarent en très bonne santé, soit plus du double qu’aux Antilles et 7 points de plus qu’en Métropole.

Enfin, il y a aussi le fait d’avoir un travail en Guyane, les personnes en emploi sont plus satisfaites de manière générale dans la vie qu’ailleurs dans les autres Dom ayant participé à cette étude.