Des chenilles dévorent des champs de manioc à Grand-Santi

agriculture guyane
Chenilles de Guyane
Les chenilles en action ©DR
La stupeur pour quelques agriculteurs de Grand-Santi sur le Maroni : ils ont découvert leurs champs de manioc ravagés par des chenilles. Les anciens du village n'avaient jamais vu ce genre de chenilles dans leurs abattis.
 

Des champs de maniocs attaqués par des chenilles à Grand-Santi

«Les anciens sont venus voir les abattis, ils nous ont dit qu’ils n’avaient jamais vu cela auparavant. On ne connait pas ces chenilles à Grand-Santi" déclare un agriculteur du Maroni.


Ce matin, des agriculteurs ont découvert leurs champs de maniocs ravagés.
Est-ce un nouveau prédateur pour les champs de Guyane ?
Wenky, un habitant de Grand-Santi a été très étonné ce matin là quand il s’est rendu sur son abattis. Il est encore tôt sur le fleuve quand les agriculteurs se rendent dans leurs champs éloignés du bourg.
La pluie s’abat sur le Maroni depuis déjà quelques jours. Peut être un climat propice à l’arrivée d’intrus dans les abattis ?
Chenilles de Guyane
Des plantations ravagées par les chenilles ©DR
 

Wenky raconte l'attaque des chenilles

 

On a tout de suite remarqué que les abbatis avaient été dévastés. Tous les maniocs ont été entièrement mangés et même les grandes personnes nous disent que c’est la 1ère fois qu’ils voient ces chenilles là.

Selon un scientifique spécialisé dans ces insectes à qui nous avons soumis ces photos nous indiquent qu'il pourrait s'agir de la chenille du sphinx. du nom d'isognathus caricae mais sans certitude au regard de la qualité médiocre des clichés.
Ce sicentifique nous confirme également comme le disent aussi les anciens de Grand-Santi que cette espèce de chenille souvent observée sur les Allamandas n'a jamais été à sa connaissance repérée en Guyane sur des plants de manioc.