Des mesures d’accompagnement exceptionnelles pour aider la commune d'Iracoubo à combler son déficit budgétaire

économie les savanes
Iracoubo aidée par l'état pour combler son déficit budgétaire
Mairie d'Iracoubo ©JGA

Iracoubo a été retenue parmi 9 communes d’outre mer en difficulté financière. Elles pourront bénéficier d’un accompagnement de l’état dans le cadre du COROM, le contrat de redressement en Outre-Mer. 

Une aide non seulement financière mais également d’ingénierie permettant de monter des projets mais tout cela contre un retour à l’équilibre au cours des 3 ans à venir.

Objectif : réduire le déficit communal de 5 millions d'euros

A Iracoubo, au fil des années la population décroit. Ils ne sont plus que 1793 habitants. Dans cette commune il y a  peu d’entreprises, les principaux employeurs sont les collectivités. Mais voilà, depuis quelques années la commune est en déficit. L’annonce de la sélection de la ville pour un contrat de redressement arrive comme une bouffée d’oxygène explique Nicolas Salepetrier, adjoint au maire en charge des finances et du budget :

Cela vient au bon moment puisque nous étions dans l'impasse avec un déficit budgétaire assez conséquent et peu de solutions...


Le budget de la commune s’élève à 2 millions d’euros et le déficit à 5 millions. Grâce au contrat de redressement Iracoubo devrait recevoir une aide financière lui permettant de sortir la tête de l’eau. Pour l’heure, la somme n’est pas connue. En revanche, les conditions d’attribution sont claires souligne Nicolas Salepetrier, adjoint au maire en charge des finances et du budget :

Le Corum demande d'avoir une exigence financière d'équilibre des comptes car nous sommes quasiment à 5M€ de déficit et le but est de le réduire sur les 3 ans à venir au moins à 2 millions

Cela a débuté par le non renouvellement d’une vingtaine de CDD. La priorité est aujourd’hui de rétablir la confiance avec les fournisseurs en attente de paiement d’une dette de 3 millions d’euros. Aujourd’hui, la petite commune a établi son Plan Pluriannuel d’Investissement et espère avoir les moyens de réaliser certains projets.

La réhabilitation des écoles, du hangar à Manioc, pour la fabrication du couac. Nous avons un projet phare, le port de plaisance et le port de débarquement qui permettra de dégager des recettes, tout cela géré par une régie de port ... Le Corum est un levier qui nous permettra de développer nos structures.

Le Corom va disposer de 30 millions d’euros à répartir pour entre les 9 communes de l’Outre-mer sur 3 ans. Outre cela, un accompagnement administratif sera mis à disposition pour le montage de projet. La somme octroyée devrait être connue lors de la signature du contrat, prévue au mois d’avril.

Iracoubo : des mesures d'accompagnement exceptionnelles.