En colère les chasseurs de Guyane mènent la fronde sur le terrain contre le nouveau permis de chasse

société guyane
Les chasseurs en colère au saut Maman Valentin sur la Mana
©MMP

Dimanche, les chasseurs ont exprimé leur colère à Saut Maman Valentin. Il s'agissait de faire un point avec les autorités, sur les revendications déposées en mars dernier lors de la première manifestation contre le nouveau permis de chasse jugé indapté à la Guyane. Les échanges ont été houleux.

 

Entre réunions de concertation avortées, un permis de chasse inadapté, la limitation de certaines zones de chasse ou du nombre de litres de carburant, les chasseurs se disent exaspérés par toutes ces dispositions qui contraignent leur activité.

Les chasseurs à Mana
©MMP


Plusieurs associations se sont réunies sur le débarcadère qui mène à Saut Maman Valentin sur la Mana. Objectif : mettre l'état face à ses incohérences et montrer que les orpailleurs vont et viennent dans la zone en toute impunité.

Démontrer que les illégaux mènent leurs activités sans difficulté

La situation dégénère quand les chasseurs décident de mettre à l’eau leur embarcation coûte que coûte. Les  gendarmes tentent alors d’empêcher l’appareillage de la coque alu. Finalement, les chasseurs parviennent à s'éloigner de la rive.

Les chasseurs mènent la fronde sur la Mana
©MMP

Des chasseurs qui se sentent traqués par les autorités alors qu’ils croisent tous les jours des  orpailleurs illégaux. Ils se dirigent vers le passage emprunté par les illégaux servant à contourner le saut Maman Valentin. C'est un passage qui jouxte le terrain militaire où est installée la base de gendarmerie en charge des contrôles.

Le reportage de Myriam-Maëva Ponet

Permis de chasse : le bras de fer se durcit avec la préfecture.

Le problème  de la chasse en Guyane est loin d’être réglé. Si le permis de chasse est obligatoire depuis le 1er janvier, les chasseurs s’y opposent toujours. Pas adapté à la Guyane selon eux. Des hommes en colère, qui pourtant restent des gardiens de la forêt, personne ne la connait comme eux.

Lors des recherches de personnes disparues en forêt, ces bénévoles  donnent de leur temps pour participer aux recherches aux cotés des gendarmes.