Fin de la visite ministérielle : le numérique et la jeunesse au programme du jour

gouvernement guyane
Fin de la visite ministérielle : le numérique et la jeunesse au programme du jour
©M.Berthomé
La dernière journée la visite ministérielle a été marqué par le déplacement dans l'atelier de recyclage de l'association Guya Clic'.  Elle recycle plusieurs milliers d'ordinateurs et emploi des jeunes en contrat d'accompagnement.
 
GUYACLIC représente une partie de l'économie circulaire, une économie qui a toute sa place en Guyane, le recyclage des déchets des équipements électroniques. Une démarche à soutenir, à développer sur le territoire et qui crée de l'emploi. C'est ce que les membres du gouvernement ont constaté.
Cédric O, secrétaire d'état chargé du numérique :

"Ce que fait GUYACLIC est absolument remarquable, ils utilisent le numérique pour ouvrir des opportunités, c'est vrai dans l'atelier d'insertion où l'on voit des gens qui viennent se former aux métiers du numérique tout en recyclant des ordinateurs, ce qui évite avec cette économie circulaire, que l'on jette des ordinateurs."

GUYACLIC récupère 10 tonnes d'ordinateurs chaque année, collectés auprès d'administrations, de particuliers, d'entreprises privées. Réparés, ils sont ensuite donnés ou vendus à des associations, à des écoles, des étudiants ou des personnes dans le besoin, comme des demandeurs d'emploi.
Sibeth Ndiaye, porte parole du gouvernement :

"C'est vrai que l'on est dans une société où l'on gâche un peu les choses, parce que l'on vous dit qu'un ordinateur au bout de deux ans est obsolète. En fait il est important dans cette société, lorsque l'on connait les dégats environnementaux que cela peut représenter, de jeter ce type d'appareils."

GUYACLIC forme des personnes au numérique, techniciens en informatique ou encore médiateurs numérique, des contrats à un ou deux ans, 2/3 d'entre eux sont en insertion création d'emploi, et 90% d'entre eux, trouvent un emploi dans le secteur.
Etdson David Robert, technicien informatique :

"Ma spécialité c'est la maintenance, c'est ma passion en informatique. J'aime les programmes, l'électronique."

Il y a beaucoup de personnes qui se sentent démunies fac au numérique, car elles ne savent pas comment utiliser les services publics en ligne. Sa mission: rendre l'outil informatique accessible aux gens qui vont dans les cybers carbets, la Guyane en compte 9 et Frédérick travaille depuis sept mois dans celui de Rémire-Montjoly.
Frédérick Flavil, médiateur numérique :

"On travaille en collectif ou en individuel, on voit tout ce qui est initiation à l'informatique, la bureautique, maitrise de budget. Toutes ces choses que l'on peut faire grâce à l'informatique."

GUYACLIC est en pourparler avec le groupe de téléphonie ORANGE, pour lancer le recyclage des téléphones portables sur le territoire.
©M. Berthomé
Les Outre-mer en continu
Accéder au live