Guyane : la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées est lancée

handicap
handicap-emploi
©Handicap.gouv
A partir d’aujourd’hui, et jusqu’à ce dimanche, se tient la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Cette manifestation est l’occasion de mettre en avant les demandeurs d’emploi en situation de handicap mais aussi de les mettre en relation avec des sociétés qui recrutent.

Une main tendue aux demandeurs d'emploi en situation de handicap. Du lundi 15 au dimanche 21 novembre s’organise la 25ème édition de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH). L’objectif de cet événement est de mettre en place (ou de mettre en lumière) des dispositifs permettant de faciliter l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi en situation de handicap. C’est aussi le moment de confronter le grand public aux chiffres liés à l’emploi des personnes handicapées.

Une semaine dédiée aux jeunes

Cette année, la SEEPH est dédiée à la jeunesse. Et pour cause, professionnellement, les jeunes sont plus impactés par les changements économiques que leurs aînés, selon l’Agefiph. D’après les résultats d’une enquête menée par l’AGEFIPH et l’IFOP avec LADAPT, le FIPHFP, le CNCPH, l’UNML, la Fédé 100% Handinamique et l’association Droit au savoir : "les jeunes en situation de handicap restent confrontés à des discriminations et des freins à l’embauche importants."

En Guyane, au mois de décembre 2020, l’Observatoire de l’Emploi et du Handicap Région Guyane comptaient 999 demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE). Cette obligation, prévue par l’article L.5212-2, indique que tous les employeurs (avec au moins 20 salariés) doivent employer 6% de travailleurs en situation de handicap dans leur équipe. Dans notre département, les BOE représentent 4,3% des demandeurs d’emploi.

Les chiffres des demandeurs d’emploi en situation de handicap en Guyane

Selon les estimations de Pôle Emploi Guyane, les demandeurs d’emploi BOE ont, en moyenne 754 jours d’ancienneté d’inscription au chômage tandis que les demandeurs "tout public" en ont 488. Autres chiffres marquants : 47% des demandeurs d’emploi BOE ont 50 ans et plus, alors que le taux est de 25% pour les autres demandeurs. Enfin, 22% des demandeurs d’emploi BOE sont en recherche depuis au moins trois, contre 11% du côté des autres demandeurs.

Par ailleurs, selon les données de déclaration obligatoire d'emploi des travailleurs handicapés (DOETH) datant de 2019, 83 établissements privés sur 129 emploient au moins un travailleur handicapé. Néanmoins, seuls 38 établissements atteignent les 6% de travailleurs en situation de handicap obligatoires dans leur équipe. Au total, 214 personnes en situation de handicap ont été employées dans le secteur privé en 2019, soit 39 de moins qu’en 2018. L'interim est l'une des solutions envisagées pour faciliter l'insertion professionnels des travailleurs handicapés.

L'opération #Activateurdeprogrès pour les entreprises

Pour participer à l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail, il existe le dispositif #Activateurdeprogrès. Cette opération, destinée aux employeurs, vise à sensibiliser les salariés sur la question des personnes en situation de handicap dans l’emploi. Les entreprises sont aussi invitées à témoigner de l’engagement pour l’inclusion des travailleurs en situation de handicap. Plus d’une quarantaine d’entreprises antillo-guyanaises participent à l’opération, dont 12 guyanaises.