La société Hygiénus réceptionne des masques de protection jetables, destinés aux structures locales guyanaises

coronavirus guyane
La société Hygiénus réceptionne des masques de protection jetables, destinés aux structures locales guyanaises
©Catherine Boutet
Plusieurs centaines de milliers de masques de protection jetables sont arrivés hier en Guyane, il s’agit de l’une des plus grosses commandes effectuées par une entreprise pour notre territoire, à quelques jours du déconfinement. 

 
400 000 masques de protection jetables importés par une société cayennaise - ont été acheminés de Chine via l’Hexagone. Une seconde livraison de 300 000 masques est attendue pour la semaine prochaine, soit un total de 700 000 unités, pour la plupart déjà vendues.
Noam Polony, importateur de masques de protection (société Hygiénus) :


"Là aujourd'hui, nous avons à peu près 656 000 masques déjà vendus. Donc il reste un peu plus de 40 000 masques en stock."


"La CTG en a commandé à peu près 250 000, ça a été notre premier partenaire, aisi que le centre Hospitalier de l'Ouest Guyanais, des partenaires très actifs."


L’entreprise cayennaise affirme avoir commandé cette cargaison il y a un mois, sans aucune subvention, après d’âpres négociations. Ces masques sont destinés aux établissements de santé, aux collectivités mais aussi aux particuliers.
Noam Polony, importateur de masques de protection (société Hygiénus) :

"Chez les particuliers, aujourd'hui, le masque est en moyenne à 2,10 euros. Ce sont des masques de type FFP1 avec la filtrationFFP2, donc voilà..Les certifications sont en cours pour que ces masques passent en FFP2."


Un décret du Premier ministre, publié le 2 mai, plafonne le prix du masque chirurgical à usage unique, il ne doit pas dépasser 95 centimes, hors frais éventuels de livraison, quelle que soit sa dénomination commerciale.
Le prix annoncé pour l’instant est donc deux fois plus élevé que dans l’Hexagone. Le coût du fret aérien, explique ce chef d’entreprise, reste très élevé.
A l’occasion de cette livraison, 2 000 masques ont été offerts à l’hôpital de Kourou et 2 000 aux infirmiers libéraux.
Mylène Mathieu, présidente de l'Union Régionale des Professionnels de Santé (infirmiers libéraux) :

"Ce don sera très utile pour nous, mais aussi pour pouvoir doter nos patients de masques, parce que nos patients eux aussi, avec la période de déconfinement qui arrive, nous serons amenés à prendre en charge de nouveaux patients également."

 


Les stocks restants sont placés dans un local surveillé, loin du centre-ville de Cayenne, pour des raisons de sécurité.
©C. Boutet