Le braquage de trop à Saint-Laurent-du-Maroni dans le quartier du Lac Bleu

braquage guyane
Un commerçant chinois a subi un troisième braquage très violent dimanche à Saint-Laurent-du-Maroni. L'association chinoise de l'ouest Guyanais sous le choc dit stop à cette escalade de l'insécurité.

C'est la 3e fois que ce commerçant de proximité de la communauté chinoise, se fait agresser dans son magasin au Lac Bleu à Saint-Laurent-du-Maroni.

Un braquage d'une extrême violence

Dimanche, en plein jour, aux alentours de 9h, une petite équipe de 3 personnes, fait irruption dans le magasin. Des hommes armés de revolvers.

Sans aucune sommation, les agresseurs tirent sur le commerçant à plusieurs reprises.
Il s'effondre. Une fois à terre, il reçoit encore un nouveau tirLeur forfait accompli, les braqueurs s'enfuient avec la caisse.
Le commerçant a été touché au niveau de la colonne vertébrale et de certains organes vitaux. Une évacuation sanitaire est rapidement demandée pour prendre en charge la victime

Un des agresseurs a été rattrapé par les gendarmes et se trouve en garde à vue actuellement. Les deux autres sont toujours recherchés.

Alain Chung, Président de l'association Chinoise de l'ouest Guyane
Alain Chung, Président de l'association Chinoise de l'ouest Guyane ©Terence Moy


Pour Alain Chung, le président de l'association Chinoise de l'ouest guyanais, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase :

"... De l'exaspération d'accord mais remettons les choses dans leur contexte. Nous travaillons avec les gendarmes depuis très longtemps ce qui a permis d'avoir une accalmie depuis plusieurs années. Malheureusement, les choses reprennent dans le mauvais sens. Effectivement le braquage ce dimanche d'un des commerçants chinois du Lac Bleu a été extrêment violent. C'est d'une violence inédite, personnellemeent je suis choqué..."