Le prêtre poursuivi pour viol et agressions sexuelles conteste les faits reprochés

religion
Clocher de la cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne
Clocher de la cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne ©Guyane la 1ère

Après avoir refusé de s'exprimer, le prêtre Patrice François a réagi ce jeudi via son avocat, suite à la diffusion mercredi du reportage évoquant sa mise en examen pour viols et agressions sexuelles. Le père Patrice "conteste farouchement les faits qui lui sont reprochés."  

Communiqué de Maître Akim El Allaoui, avocat du père François :

"Mon client conteste farouchement les faits qui lui sont reprochés. Il bénéficie du principe de la présomption  d'innocence tout au long de la procédure d'instruction.

La relation qu'il a pu avoir avec la plaignante ne peut constituer en aucun cas une infraction pénale. Enfin, je déplore que cette affaire ne soit rendue publique que maintenant, dans le contexte difficile pour l'église de la Guyane, église dans laquelle, le père François occupait une place de plus en plus importante dans le coeur de ses fidèles."

Affaire du père François : le prêtre nie avoir violé la plaignante.