Le village Amérindien Favard est submergé par la montée du fleuve Oyack

catastrophes naturelles
Le fleuve Oyack à Roura s'installe au village amérindien
Le fleuve Oyack à Roura s'installe au village amérindien ©DR
Le village Amérindien Favard sur l’Oyack à Roura est submergé par les eaux. Les fortes intempéries conjuguées aux marées ont fait déborder le fleuve jusqu’au cœur du village.
150 personnes vivent à Favard et se préparent à subir la grande marée attendue vendredi matin.
 
Le village Amérindien Favard sur l’Oyack est submergé par les eaux. Les fortes intempéries conjuguées aux grandes marées ont fait déborder le fleuve jusqu’ au cœur du village.
 
Le village Amérindien Favard inondé
Le village Amérindien Favard inondé ©DR

Francis Lucas, conseiller municipal de la commune de Roura et habitant de Favard témoigne


 
Francis Lucas conseiller municipal de Roura, habitant de Favard
Francis Lucas conseiller municipal de Roura, habitant de Favard ©DR



En me réveillant ce  matin, j’ai voulu aller vers le Degrad voir les pirogues et j’avais les pieds dans l’eau.



Dans la maison de mon père il y avait au moins 40 centimètres d’eau. Il y a pas mal de choses abimées, beaucoup d’électroménagers sont sous l’eau. Là, on est en état de catastrophe avec la pluie et les fortes marées en ce moment en Guyane.


Ce n'est pas la 1ère fois que le village Favard est inondé



Le village amérindien est situé à 15 minutes en pirogue du dégrad du bourg de Roura, en bordure du fleuve Oyack
 
L'Oyack est sorti de son lit
L'Oyack est sorti de son lit ©DR
 

150 personnes dont de nombreux enfants vivent à Favard et le site est inondable



Le village est installé bien trop prés de la rivière. Les habitants en ont conscience précise Francis Lucas

Dans notre village, on est à un niveau très bas par rapport au niveau de la mer et là on s’inquiète encore pour les prochaines marées qui vont monter au niveau de Favard. On se méfie pour la suite.


Le maire de Roura, David Riché dit avoir déjà proposé aux habitants de déménager un peu plus haut dans le secteur mais les villageois sont attachés à leurs lieux de vie. Le village est divisé sur la question du tranfert de Favard vers un site moins propice aux inondations précise le maire
 

Dans le cadre du plan local d'urbanisme , nous avons déjà trouvé un terrain communal placé en zone constructible. Les villageois ne sont pas tous d'accord pour y aller mais j'ai encore vu le Capitaine qui me dit qu'ils vont devoir faire un choix. On va voir avec le conseil municipal pour transférer ce foncier à l'association du village pour qu'ils puissent faire leurs choix. Ensuite libre à eux de vouloir construire plus loin ou pas. Je sais qu'ils sont attachés à rester auprès du fleuve puisque c'est de tradition amérinidienne. On proposera une autre solution et ils choisiront.


Demain matin ( vendredi 8 mai ) une grosse marée d' un coefficient de 3 mètres 40 est attendue en Guyane.
 

Les 150 habitants du Village Favard se préparent à de nouvelles inondations



Le maire de Roura précise aussi que certains secteurs de la commune sont aussi particulèrement touchés par les pluies et les inondations : Nancibo au PK 11 où la route est inondée ainsi que les secteurs de Beauséjour et Pointe Maripa.








Reste quil n'existe pas de cartographie pour ce secteur évoquant une zone inondable mais pas besoin d'être expert en la matère pour constater de visu que les maisons sont installées juste au bord du fleuve rapelle David Riché le maire de Roura

La maison du Capitaine du village est à 3 mètres de la rive. IIs sont dans le fleuve ! C'est sûr, avec les coefficients de marées annoncés pour ce vendredi matin, Favard va être encore sous l'eau.



L'ampleur de ces inondations restent malgré tout exceptionnelle en Guyane. Météo France indique des niveaux de pluviométrie jamais égalée depuis 30 ans sur le territoire Guyanais.

De mémoire des anciens du village Favard,ils n'avaient jamais connu des tels inondations depuis 20 ans.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live