Les musulmans de Guyane ont commencé le ramadan

religion
Riad Bourassi, musulman pratiquant le ramadan
Riad Bourassi, musulman, directeur de société ©Céline Fleuzin

Le ramadan ne sera pas entravé par la crise sanitaire, les musulmans de Guyane comptent bien le mener en suivant toutes les règles. Et cela, même si la dernière prière de la journée (l cha) n'est pas assurée, comme avant, dans les deux lieux de culte fermés en raison du couvre-feu.

Le moment de partage lors de la rupture du jeûne, lui, est toujours d’actualité. Et comme le veut la coutume, les plats sont cuisinés à l’avance. Un couple a reçu une équipe de la rédaction et a expliqué comment il fonctionnait durant cette période particulière. Lui, Riad Bourassi, directeur de société est mulsuman, il a préparé le repas du soir. Un moment très important pour tous les musulmans :

C'est très important pour nous parce que cette rupture du jeûne nous permet de prendre conscience de notre état d'humain et de la chance que nous avons dans les pays développés d'avoir accès à une nourriture qui abonde ici.

 

Sans être de confession usulmane, Annabelle Bourassi a décidé d’accompagner son mari durant le ramadan depuis maintenant 3 ans. C’est son choix, elle peut donc rompre son jeûne à tout moment :

C'est une épreuve comme une autre dans la vie et cela fait un bien fou. Personnellement mais aussi pour notre couple, cela m'apprend à savoir.il vit cela depuis qu'il est tout petit et on parle beaucoup des traditions familiales...


Au début, la jeune femmene maintenait son abstinence alimentaire qu’un ou deux jours.  Aujourd’hui, elle tient le mois tout entier…

Pour ce premier soir, ils seront 6 à table, les dattes et la chorba (la soupe marocaine), seront servis en premiers : c’est la tradition. Ensuite, chacun pourra choisir ses mets à sa guise, salés ou sucrés et à son rythme. C’est le premier jour d’une longue série...

Ramadam : un couple uni dans le jeûne.

 

Le ramadan

Considéré comme le cinquième pilier de l'Islam, le mois de ramadan consiste notamment à ne pas s'alimenter ni boire de l'apparition de l'aube au coucher du soleil. La restriction prend fin à chaque "iftar", moment quotidien de rupture du jeûne. Chaque jour du ramadan, les musulmans croyants peuvent rompre le jeûne à partir d'un instant précis, qui correspond à la tombée du jour. (18h30 heure de Guyane).

Le ramadan 2021 (1442) a débuté le mardi 13 avril et devrait s'achever le jeudi 13 mai 2021.